Contrôlez votre consommation d'électricité via votre smartphone

23/09/14 à 14:07 - Mise à jour à 14:07

Source: Belga

EDF Luminus a annoncé le lancement d'un thermostat pour smartphone, créé par la société Netatmo, qui permet de contrôler son chauffage à distance, ainsi que du service énergétique "Luminus Entretien et Réparation Chaudière" à destination des particuliers.

Contrôlez votre consommation d'électricité via votre smartphone

© BELGA

Le thermostat Netatmo, dessiné par le designer français Philippe Starck et proposé exclusivement aux clients Luminus à partir de mercredi, permet de contrôler son chauffage à distance via PC, smartphone ou tablette. Le client recevra également tous les mois un rapport énergétique reprenant des informations sur sa consommation et des conseils.

Avec son nouveau service clients, lancé début septembre, l'entreprise a pour ambition d'assurer l'entretien et la réparation de chaudières de chauffage central au gaz ou au mazout. Elle met également à disposition une ligne d'assistance 24h/7jours ainsi qu'un système automatique qui avertit le client lorsqu'il doit prévoir l'entretien de sa chaudière.

Le producteur d'électricité et fournisseur d'énergie a par ailleurs fait savoir qu'il avait pris une participation de 50% dans le capital de la société Rami Services, avec laquelle il collabore depuis plusieurs années dans le cadre de son service "Confort" (90.000 clients). "Ce partenariat avec Rami Services s'intègre parfaitement dans notre stratégie qui vise à élargir notre offre pour devenir un fournisseur de services énergétiques. EDF Luminus pourra compter sur un réseau de qualité de 250 techniciens pour offrir des solutions innovantes à ses clients et leur permettre de réaliser des économies d'énergie", a indiqué Grégoire Dallemagne, CEO de la filiale du groupe EDF.

Création d'une nouvelle centrale ?

Il est encore trop tôt pour se prononcer sur la création d'une nouvelle centrale nucléaire, a indiqué Grégoire Dallemagne. En raison du risque de pénurie d'électricité pour cet hiver, la construction d'une centrale nucléaire n'est plus un sujet tabou. Grégoire Dallemagne ne plaide toutefois pas en faveur de solutions prises à la hâte.

"Que va-t-il advenir des centrales existantes ? Qu'en sera-t-il des interconnexions ? La vie des centrales sera-t-elle prolongée ? La solution se trouvera, selon moi, dans un ensemble de mesures." Le CEO passe néanmoins pour l'instant sous silence la possibilité de construire une nouvelle centrale nucléaire.

Le risque de pénurie d'électricité "n'est voulu par personne", souligne encore Grégoire Dallemagne. Pour l'entreprise, la fermeture des trois réacteurs en Belgique est également une déception.

EDF Luminus affiche une participation de 10% dans les centrales nucléaires belges. Avec la fermeture des réacteurs, l'entreprise va perdre une partie de ses revenus et devra aller chercher de l'électricité ailleurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires