Comment Liège et Brussels Airport se sont tiré une balle dans le pied

28/10/15 à 11:22 - Mise à jour à 11:21

Brussels Airport a confirmé le départ des vols cargo d'Ethiopian Airlines. C'est la conclusion d'une guérilla menée entre les aéroports de Liège et de Zaventem. À la fin du compte tout le monde risque d'y perdre. Peut-être même plus qu'on ne le pense.

Voilà un lobbying qui tourne plutôt mal. L'aéroport de Liège et surtout son premier client, TNT Airways, ont fini par obtenir le départ d'Ethiopian Cargo de Brussels Airport, qui volait pour le compte de DHL. Et qui concurrençait les vols longs courrier de TNT Airways vers Dubaï, Hong Kong et Shangai. Ethiopian Cargo déménage à Maastricht et devrait continuer ses vols dans un climat plus serein. En Belgique la compagnie africaine obtenait ses autorisations de vols mois après mois, à titre de charter, avec le risque de ne plus les voir renouvelées par la ministre de la mobilité, Jacqueline Galant, soumise à la pression des élus liégeois et de TNT Airways.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires