Ce que l'on sait de la nouvelle compagnie Air Belgium

07/12/16 à 12:02 - Mise à jour à 12:44

Source: Trends-Tendances

La nouvelle compagnie Air Belgium recrute des pilotes et du personnel de cabine. En vue d'organiser des vols entre la Belgique et la Chine. La sélection se fera en janvier, mais la date de démarrage reste encore à fixer, à partir de juin 2017.

Ce que l'on sait de la nouvelle compagnie Air Belgium

© http://airbelgium.com/

Le patron d'Air Belgium, la nouvelle compagnie long-courrier belge, Niky Terzakis, est toujours très prudent. Il ne veut pas annoncer actuellement de date de démarrage ni destination précise, mais son site indique qu'il recrute des pilotes et du personnel d'équipage. "La sélection aura lieu en janvier" nous a-t-il précisé au téléphone. "Pour le reste, je n'annonce encore rien car le lancement d'une compagnie aérienne est un chemin rocailleux." Ancien CEO de la compagnie aérienne de TNT, Niky Terzakis n'aime pas faire du bruit avant d'être certain de tous les éléments de son projet.

La seule précision qui apparait sur le site est l'utilisation d'au moins un Airbus A340-300, un quadriréacteur qui peut transporter environ 300 personnes. Les opérations ne débuteront pas avant juin 2017. L'objectif est de relier la Belgique à la Chine. Il semble que les aéroports de départs seront soit Liège, soit Charleroi, bien que ce dernier n'ait pas une piste assez longue pour recevoir un long courrier à pleine charge. L'Exécutif de la Région wallonne projette de rallonger cette piste d'ici 2020.

La Chine attire la Belgique

La société Air Belgium, basée à Corbais (Brabant wallon), reprend le nom d'une compagnie charter disparue avec laquelle elle n'a aucun lien, dont la marque a paru attractive à l'international. Elle compte dans son capital des actionnaires chinois, dont la société Sky Wind International (Honk Kong). On lui prête l'intention de relier la Belgique à des villes secondaires chinoises, ou même de grandes villes comme Shanghai.

La clientèle chinoise semble particulièrement intéresser les entreprises belges. L'aéroport de Liège cherche à récupérer les vols longs courriers affréter par un tour operator chinois, interrompus depuis cet automne. La compagnie flamande VLM, tombée en faillite en juin, a été rachetée par SHS Antwerp Aviation, qui entend organiser des vols entre des villes secondaires chinoises et l'aéroport d'Ostende. Et utiliser les 6 bimoteurs Fokker de la compagnie faillie pour acheminer les touristes chinois vers leur destination finale.

Jusqu'à présent le Chine et la Belgique sont principalement reliées par la compagnie Hainan, qui relie Zaventem à Bejing plusieurs fois par semaine et ouvrira en 2017 une ligne directe vers Shanghai. Brussels Airlines n'a pas de ligne vers la Chine ni vers l'Asie en général. La première sera lancée en mars, vers l'Inde (Mumbai).

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires