Base lance le triple play au rabais

06/02/13 à 11:07 - Mise à jour à 11:07

Source: Trends-Tendances

L'opérateur mobile Base présente Snow, une offre incluant Internet fixe, téléphone fixe et télévision digitale, pour 39 euros par mois.

Base lance le triple play au rabais

Base, le troisième opérateur mobile du pays propose dès le 7 février une toute nouvelle offre fixe. Baptisé Snow, ce pack triple play intègre la téléphonie fixe, l'Internet et la télévision digitale. Le tout pour la modique somme de 39 euros, soit 20 euros de moins que pour un produit plus ou moins comparable chez Belgacom.

Quel est le secret de Base ? Si les offres en téléphonie fixe et Internet sont presque identiques à celles de Belgacom, Telenet ou Voo, il n'en va pas de même avec la télévision digitale. Seules 34 chaînes, les plus courantes (RTBF, RTL, France 2, etc.), sont incluses dans le pack de départ. Des bouquets optionnels sont disponibles pour quelques euros supplémentaires.

Stratégie défensive

Avec ce nouveau produit, la filiale du groupe néerlandais KPN est clairement dans un modèle low cost. Son CEO Jos Donvil se place dans une stratégie "défensive" de rétention de clients mobiles. Pour éviter de les voir filer à la concurrence, Base veut pouvoir proposer aux clients qui en font la demande une offre fixe bien charpentée. Ce n'était pas le cas jusqu'à présent. Base avait précédemment un accord avec Télésat qui lui permettait de proposer une offre de télévision digitale. Mais il s'agissait de la télévision par satellite, un produit nécessitant l'installation d'une antenne parabolique, ce que le consommateur belge est loin de plébisciter.

Base se profile donc aussi comme opérateur fixe. Mais cela ne veut pas dire qu'il abandonne totalement son credo initial, axé sur le mobile. La sémantique a cependant légèrement évolué. Si les dirigeants de Base décrivaient jusqu'à présent leur stratégie comme une stratégie " mobile only ", ils préfèrent désormais parler de stratégie " mobile centric ". La téléphonie mobile reste le coeur de métier de Base. La preuve : Snow, la nouvelle offre fixe, est totalement indépendante des forfaits mobiles proposés par l'opérateur. On aurait pu penser que des packs quadruple play (téléphone mobile & fixe, TV et Internet) allaient voir le jour. Il n'en sera rien. Snow est un produit complémentaire aux offres mobiles de Base. Mais il ne s'agit pas d'un nouveau marché dont le succès serait crucial pour l'opérateur.

Une activité pas très rentable

Et pour cause : lors de la présentation de cette nouvelle offre, le CEO Jos Donvil a reconnu que la rentabilité de l'activité fixe serait très loin derrière celle de l'activité mobile, qui a encore généré une intéressante marge EBITDA de 33,9 % en 2012.

Pourquoi la rentabilité de cette activité sera-t-elle faible voire nulle ? Tout d'abord, parce que Base a décidé d'attaquer le marché avec une offre à prix plancher. Ensuite parce que l'opérateur mobile ne possède pas de réseau fixe (câble ou VDSL). L'entreprise doit dès lors sous-traiter (et donc payer) l'ensemble de ses services, ce qui rogne forcément les marges. La télévision digitale est assurée par Alpha Networks, qui commercialise depuis quelques années une offre alternative sous la marque Billi. La téléphonie fixe et l'Internet empruntent le réseau VDSL de Belgacom.

Paradoxalement, le concurrent Belgacom ne peut que se réjouir de cette nouvelle offre. Elle ne marche en effet pas du tout sur ses plates-bandes. Belgacom a fait depuis longtemps le choix de proposer à ses clients des offres premium, incluant dès le pack de base des produits complets : Internet haut débit, TV digitale avec plus de 70 chaînes, téléphone fixe inclus en soirée et week-ends, forfait d'Internet mobile, wifi partagé... Les offres light de Belgacom sont assurées par sa filiale Scarlet. Avec Snow, Base fait à peu de choses près le même boulot que Scarlet, tout en rémunérant Belgacom pour l'accès à son réseau VDSL.

Prudence de Sioux

La direction de Base était évidemment très enthousiaste au moment de lancer Snow. Mais elle refuse de se fixer des objectifs chiffrés pour sa nouvelle offre fixe. Elle se rappelle sans doute que Mobistar avait placé la barre un peu trop haut lors du lancement de son offre de télévision digitale par satellite... qui n'a finalement pas rencontré le succès escompté. Base joue donc la prudence en insistant sur le fait que le mobile reste le centre de son activité.

Gilles Quoistiaux

En savoir plus sur:

Nos partenaires