2014 ne sera pas encore l'année de la reprise pour l'industrie technologique

25/06/14 à 10:31 - Mise à jour à 10:31

Source: Trends-Tendances

L'industrie technologique n'est pas parvenue à renouer avec la croissance au cours du premier trimestre 2014, indique mercredi la fédération patronale Agoria qui estime déjà que "2014 ne sera pas l'année de la reprise" pour le secteur.

2014 ne sera pas encore l'année de la reprise pour l'industrie technologique

© Thinkstock

Selon la fédération sectorielle, l'activité lors des 3 premiers mois de 2014 était "au même niveau" qu'au premier trimestre 2013. L'an passé, le chiffre d'affaires des entreprises technologiques a reculé de 5,7 %. "La production des entreprises mécatroniques ou des constructeurs de machines illustre parfaitement cette croissance nulle, avec un pourcentage légèrement positif de 0,4 pour cent. En 2013, ces domaines d'activité avaient reculé de 3,5 %, principalement en raison d'un repli des exportations. Après les chiffres négatifs de 2013, les perspectives ne sont guère plus réjouissantes pour les entreprises spécialisées dans les technologies des matériaux (-3 %) et les systèmes et solutions énergétiques (-3,1 %)", poursuit Agoria.

"Le fait que nous parvenions tout de même à réaliser une croissance nulle au premier trimestre s'explique par les meilleures performances enregistrées par l'industrie aéronautique et aérospatiale (+9,4%) et le Contracting, des domaines d'activité qui sont structurellement sains ou profitent de la tendance à l'externalisation", ajoute la fédération en pointant également la progression de 0,3 % du secteur tertiaire des TIC et la "légère reprise" observée dans l'industrie automobile.

"Pour que notre pays renoue avec la croissance, un nouveau gouvernement doit booster la compétitivité: notre handicap salarial doit être éliminé et les investissements récompensés", conclut Agoria qui appelle dès lors les partis politiques "à clôturer rapidement leurs négociations de coalition afin de former au plus vite de nouveaux gouvernements".

Nos partenaires