Caterpillar - "Bien trop tôt" pour évoquer des possibilités d'embauches par la STIB

06/03/13 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Trends-Tendances

(Belga) "Parler de possibilités d'emplois du côté de la STIB pour les ouvriers licenciés de Caterpillar Belgique, c'est aller bien trop vite en besogne", a estimé mercredi Carlo Briscolini, le patron de la FGTB Charleroi. Si une menace pèse bien sur 1.400 emplois dans l'usine de Gosselies (Charleroi), les syndicats ne sont, selon lui, pas prêts à s'y résoudre.

Caterpillar - "Bien trop tôt" pour évoquer des possibilités d'embauches par la STIB

"Ces annonces tombant à la suite d'une restructuration peuvent toujours paraître suspectes", juge Carlo Briscolini. Invariablement, les syndicats peuvent toujours se poser la question de savoir s'il ne s'agit pas d'une manoeuvre pour atténuer la colère et le mécontentement légitimes des travailleurs, souligne le responsable syndical. La ministre fédérale de l'Emploi, Monica De Coninck, a laissé entendre mardi que la société bruxelloise de transport public est prête à étudier les possibilités d'engagement de travailleurs de Caterpillar. "La Stib m'a contactée pour trouver des solutions", a-t-elle expliqué. (MUA)

Nos partenaires