Pourquoi Hello bank! dévoile enfin ses chiffres

12/12/14 à 11:32 - Mise à jour à 11:45

Source: Trends-Tendances

Lancée l'an dernier, la banque au logo bleu clair joue la carte de la transparence, premier anniversaire oblige.

Pourquoi Hello bank! dévoile enfin ses chiffres

Michaël Anseeuw, general manager retail banking chez BNP Paribas Fortis et responsable de Hello bank ! © BELGA

Une bonne année après son lancement au printemps 2013, Hello bank ! rassemble désormais 365.000 clients en Belgique pour deux milliards d'euros de dépôts collectés. Ces deux chiffres significatifs, et bien d'autres encore, ont été dévoilés lors d'une conférence de presse organisée mercredi dernier à Paris. Une première pour la banque exclusivement mobile du groupe BNP Paribas qui s'est jusqu'ici montrée plutôt avare en matière de résultats pays par pays.

Près de 800.000 clients au total

Le pari, il est vrai, est audacieux. Présent lors de l'événement, François Villeroy de Galhau, directeur général délégué de BNP Paribas en charge de la banque de détail, n'a pas manqué de le rappeler, parlant de "banque post-Internet aux ambitions européennes" et de "défi opérationnel fort". Pour rappel, le groupe a lancé l'an dernier en plusieurs étapes sa banque numérique dans quatre pays européens : Belgique, France, Allemagne et Italie. Avec comme objectif d'ici 2017 d'atteindre au total 1,4 million de clients et d'être à équilibre. Or, les premiers résultats, notamment sur le marché français, ne sont peut-être pas (encore) à la hauteur des moyens financiers et humains investis. La banque au logo bleu clair totalise en effet en cette fin 2014 sur l'ensemble des quatre marchés où elle est présente quelque 791.000 clients (1,3 million en comptant ceux du courtage de Cortal Consors en Allemagne), dont seulement 101.000 en France. Ils sont par contre 365.000 à lui faire confiance en Belgique, contre 283.000 en Allemagne (hors Cortal Consors) et à peine 43.000 en Italie. Les quelques ratés à l'allumage qu'a connu la banque en France, où les ouvertures de compte n'ont pas été aussi rapides que pouvaient l'espérer les clients rodés aux achats en quelques clics, ne sont sans doute pas étrangers à ces résultats disons contrastés.

Déjà clients BNP Paribas

Du côté de BNP Paribas Fortis, on se réjouit de ces chiffres qui font de Hello bank ! Belgique le bon élève de la classe BNP. Même si parmi ces 365.000 clients, tous ne sont pas nouveaux. Environ 285.000 (soit plus ou moins 80 %) proviennent en fait des anciens comptes jeunes de BNP Paribas Fortis pour les plus de 18 ans, alors appelés "Mine 18+", à qui il a été proposé de passer à la nouvelle offre "Hello for you", la formule 18-28 ans de Hello Bank!. "Cela nous permet de fidéliser ces clients plus jeunes dans un marché où les offres digitales sont de plus en plus nombreuses", indique Michaël Anseeuw, general manager retail banking chez BNP Paribas Fortis et responsable de Hello bank ! Belgique qui ajoute que "Hello bank ! jouit désormais d'un image positive auprès de 87 % de ceux qui la connaissent", tout en se disant très satisfait des résultats sur le plan de l'acquisition de nouveaux clients.

Un concept qui a évolué

Il faut dire que l'équipe d'Hello bank ! ne ménage pas ses efforts pour se démarquer. Elle continue de peaufiner l'image de marque auprès de son public jeune et urbain. À cette fin, la banque, propose de plus en plus de contenu "non-bancaire" sur ses sites et applications. Outre Hello trends! Et Hello space!, elle vient de lancer une plate-forme européenne d'écoute et sponsoring musical, Hello play!. De plus, afin de répondre à la demande, la banque travaille au développement d'une application pour Windows Phone ainsi que d'une version web. Avec des clients issus pour 40 % de zones urbaines (principalement de Bruxelles, Liège, Anvers, Gand et Charleroi), "nous prévoyons d'ouvrir dans le courant du premier semestre 2015 un troisième pop-up store à Liège, après ceux d'Anvers et de Bruxelles", avance Michaël Anseeuw. Pour ce qui est du profil des clients, l'âge moyen est de 34,5 ans pour les "New Hello" et de 21,7 ans pour les "Hello for You". La répartition homme-femme s'élève quant à elle à 64 % versus 36 % pour les "New Hello" contre 51 % versus 49 % pour les "Hello for You".

Côté produits, "l'offre s'est élargie avec des cartes prepaid et du crédit à la consommation", souligne Michaël Anseeuw. La banque réfléchit enfin aux différentes manières de développer le concept de la gestion de budget personnel, pour offrir aux clients, à l'instar de ce qui se fait dans d'autres banques, un aperçu des différentes catégories de leurs dépenses. Bref, le concept Hello bank! commence enfin à prendre forme... et séduire.

Nos partenaires