Pourquoi BNP Paribas vide les caisses de sa filiale belge Fortis

08/12/15 à 12:13 - Mise à jour à 09/12/15 à 10:48

La banque belge va verser un dividende exceptionnel de quelque 2 milliards d'euros à sa maison mère. Un pactole dont l'État belge ne profitera pas et qui pose question alors que Fortis vient d'annoncer la suppression de centaines d'emplois dans les années à venir.

Selon nos confrères du Tijd, BNP Paribas Fortis, la filiale belge de BNP Paribas, va proposer à l'assemblée générale de ses actionnaires, qui se tient le 23 décembre, de verser un dividende extraordinaire de 4,15 euros par action. Comme l'État belge a vendu fin 2013 à BNP Paribas les 25% qu'il détenait encore dans Fortis (une vente qui lui a permis d'amasser 3,25 milliards), il ne profitera donc pas de cette manne.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires