Petercam poursuivi pour blanchiment

24/04/12 à 16:07 - Mise à jour à 16:07

Source: Trends-Tendances

Le parquet de Gand a décidé de poursuivre la société Petercam et le cabinet d'avocats Tiberghien, ainsi qu'un dirigeant de Petercam et un avocat du cabinet, pour faux en écriture et blanchiment. Petercam rétorque qu'aucune responsabilité pénale ne peut être mise à sa charge.

Petercam poursuivi pour blanchiment

Le parquet de Gand poursuit Petercam et Tiberghien...

Le parquet de Gand a décidé de poursuivre la société Petercam et le cabinet d'avocats Tiberghien, ainsi qu'un dirigeant de Petercam et un avocat du cabinet, pour faux en écriture et blanchiment. Les deux sociétés auraient aidé un riche entrepreneur textile à tromper le fisc pour rapatrier à meilleur compte de l'argent noir en Belgique, écrit mardi L'Echo.

Voici quatre ans, la famille Dejager, propriétaire du fabricant de tapis Osta Carpets, avait dénoncé ses comptes bancaires en argent noir au point de contact Régularisation des Finances. Elle était cliente de Petercam, qui gérait son patrimoine, mais elle avait aussi fait appel au cabinet Tiberghien pour régulariser son argent noir.

La justice suspectait que le point de contact n'avait en réalité été informé que d'une fraction des montants en jeu. L'enquête est aujourd'hui terminée. Le parquet de Gand a décidé de citer à comparaître deux membres de la famille Dejager mais aussi leurs conseils Petercam et Tiberghien.

... "Aucune responsabilité pénale", défend Petercam

Petercam, poursuivie pour faux en écriture et blanchiment d'argent par le parquet de Gand, considère qu'elle a rempli ses obligations dans le cadre du dossier de régularisation du client Dejager et qu'aucune responsabilité pénale ne peut être mise à sa charge, a-t-elle indiqué mardi dans un communiqué.

"Petercam n'a été impliquée qu'accessoirement, à la demande de son client en tant que gestionnaire de son compte", prolonge la société. La chambre du conseil doit désormais se prononcer sur un éventuel renvoi de l'affaire devant le tribunal où elle serait traitée au fond.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires