La SBI se retire d'un projet controversé lié aux Îles Vierges

06/12/17 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Belga

La Société belge d'Investissement (SBI) se retire du projet vietnamien à travers lequel l'État belge détenait une participation dans une société aux Îles Vierges britanniques, comme l'avaient révélé les "Paradise Papers", annonce mercredi De Tijd.

La SBI se retire d'un projet controversé lié aux Îles Vierges

© iStockphoto

La SBI, détenue à 64% par l'État belge, détenait un intérêt financier dans une société nommée "Infra Asia Development Limited" en vue d'un projet de développement portuaire au Vietnam. Cette société participait à un montage financier avec les îles Vierges britanniques, juridiction qui figure sur la liste noire belge des paradis fiscaux, révélaient il y a un mois Le Soir, De Tijd et Knack.

La SBI n'a toutefois pas tiré d'avantage fiscal de la construction juridique aux Îles Vierges, a assuré le ministre des Finances Johan Van Overtveldt il y a deux semaines en commission de la Chambre. Il a cependant promis que la société mettrait rapidement fin à ce montage.

Selon De Tijd, le conseil d'administration de la SBI a entériné le retrait, qui sera effectif le 31 décembre.

Nos partenaires