"Dexia doit économiser 295 millions d'euros... mais pas touche à l'emploi !"

24/06/10 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Source: Trends-Tendances

Pour la CGSLB, ce ne sont pas 240 millions mais 295 millions d'euros que Dexia doit encore économiser. Pas question de tailler à nouveau dans les effectifs, cependant : dans les informations livrées par la direction, les délégués du syndicat libéral "ont découvert quelques pistes qui permettront d'atteindre l'objectif sans s'en prendre à l'emploi"

"Dexia doit économiser 295 millions d'euros... mais pas touche à l'emploi !"

© Bloomberg

"La CGSLB veut négocier avant qu'il ne soit trop tard et pas sous la pression du chantage à l'emploi, a prévenu CGSLB en réaction aux économies que devra réaliser Dexia. 295 millions d'euros : voilà le vrai montant des économies encore à réaliser !"

Le syndicat libéral demande de pouvoir négocier les pistes envisagées avant le 15 septembre, date à laquelle la direction présentera son nouveau plan. "La direction menace surtout de s'en prendre à l'emploi et même de licencier sec si l'ensemble du personnel - à l'exception d'elle-même et de ses chers consultants - ne fait pas preuve de souplesse", a ajouté la CGSLB dans son communiqué.

Pour le syndicat, deux mesures de la direction sont inacceptables : le retardement de l'indexation des salaires et le détachement des salariés placés dans le "Job Centre" (la réserve de travailleurs dont l'emploi est menacé en attente d'une nouvelle affectation) dans d'autres divisions du groupe à des conditions moins favorables.

"En présentant ses chiffres au comité d'entreprise européen du groupe les 15 et 16 juin 2010, la direction a prétendu qu'il faudra faire preuve de créativité pour dénicher ces 295 millions d'économies : chiche !, conclut le syndicat libéral Dans les informations économiques et financières, les délégués de la CGSLB ont découvert quelques pistes qui permettront d'atteindre l'objectif sans s'en prendre à l'emploi."

La CGSLB n'en dit pas plus dans son communiqué... dont on citera simplement le titre : "Plan d'économie Dexia : la direction avait taillé dans le gras, maintenant, elle veut s'attaquer aux muscles !"

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires