Concours Investisseur: De justesse

16/03/15 à 10:43 - Mise à jour à 10:43

Source: Trends-Tendances

Le quatrième prix de la semaine a été remporté par le portefeuille el gordo patapoef qui a battu sur le poteau DannyBrugge et Les3B. Pour cette dernière, la semaine n'a certainement pas été perdue puisque cette participante s'est nichée en tête du classement général, où le suspense reste à son comble. Les jeux sont loin d'être faits.

Concours Investisseur: De justesse

© istock

Le premier mois du Concours Investisseur est terminé mais à près de huit semaines de la ligne d'arrivée, tout reste possible. Depuis qu'existe cette compétition, on n'a jamais vu un participant qui menait la danse au début remporter la mise à la fin du concours. Bien entendu, nous n'entendons pas décourager les meneurs actuels, car c'est une donnée qui, elle aussi, peut parfaitement changer. Papadil et Beredeneerd s'en tirent toujours fort bien. Ils talonnent le leader de très près. Vont-ils se maintenir dans le haut du tableau ?

Ce diable de dollar

Notre offre de turbos a été sensiblement étendue cette année : outre les trois indices (BEL20, AEX et DAX), vous pouvez également opter pour des turbos sur le pétrole Brent, l'or et la parité EUR/USD. Jusqu'à présent, le plus grand impact est venu de la parité EUR/USD, ce qui signifie que les portefeuilles qui contiennent un turbo short sur cette valeur affichent les plus beaux gains. Nous ne serions pas étonnés d'assister tôt ou tard à la parité absolue de ce cours de change (1 EUR = 1 USD), ce qui ne se serait plus produit depuis des décennies. Ceux qui suivent le monde financier depuis longtemps savent que les changements qui interviennent au niveau du dollar américain ont souvent des répercussions dans d'autres domaines. Ainsi, le cours de l'or fléchit lorsque le billet vert se raffermit, et vice versa. Ce mécanisme a également pu être observé au cours des dernières semaines puisque le prix du métal jaune est retombé loin sous la barre des 1 200 USD l'once. Sur le cours du pétrole, l'impact a été moins manifeste. Certes, le cours du baril de brut, y compris celui du pétrole Brent extrait en mer du Nord, a lâché un peu de terrain mais il ne faut pas oublier que le pétrole avait déjà perdu la moitié de sa valeur. La faiblesse de l'euro donne des ailes aux indices boursiers européens car elle favorise l'exportation des entreprises européennes. Depuis le début de l'année, les bourses européennes se sont déjà montrées sensiblement plus performantes que les bourses américaines, mais il reste aux indices européens un retard à rattraper. En 2014 en effet, elles sont restées à la traîne par rapport aux indices américains, et en particulier de l'indice Nasdaq. Investir, c'est toujours prévoir : s'il est important de détecter les tendances actuelles, il convient aussi de penser aux tendances futures. La faiblesse de l'euro va-t-elle se poursuivre ? Les bourses se préparent-elle à connaître une correction importante, une évolution contre laquelle de nombreux experts mettent en garde depuis plusieurs semaines ? La sélection d'actions parmi lesquelles vous pouvez choisir contient-elle des valeurs opéables ? Bien que de nombreuses actions biotech se montrent extrêmement vigoureuses, Thrombogenics a, au contraire, publié des résultats de nouveau très décevants et a vu son cours sanctionné par le marché.

Un coup d'oeil chez les voisins

Le portefeuille Les3B qui a pris la tête du classement général doit essentiellement son succès au turbo short EUR/USD assorti d'un stop-loss 1,16, qui affiche un bénéfice de près de 250 %. Il est frappant de constater que la gestionnaire de ce portefeuille est peu active. La semaine dernière, seule l'action allemande Lufthansa a été achetée, alors que la transaction précédente remontait au 27 février. Le portefeuille contient par ailleurs les actions ABInbev, Akzo-Nobel, Bayer, BMW, Crédit Agricole, PostNL, Randstad et Sanofi. Le numéro deux du classement, Papadil, ne s'est pas non plus montré très actif au cours de la semaine dernière. Il s'est contenté d'acheter des actions Picanol et ASML et semble un adepte de l'approche consistant à laisser les gains s'accumuler. Le numéro trois, Beredeneerd, paraît frappé de la même léthargie. Il n'a acheté que Heineken Holding et dispose d'une trésorerie de 36 000 euro. Chez les étudiants, pieterpijls et wote se disputent actuellement la tête du classement.

Gagnant du prix de la semaine 4

El gordo patapoef +10,05 %

Classement provisoire au 13 mars 2015

Général :

  1. Les3B +27,83 %
  2. Papadil +27,58 %
  3. Beredeneerd +27,36 %
  4. achilles007 +27,12 %
  5. AnneliesClara +26,26 %

Étudiants :

  1. pieterpijls +23,09 %
  2. wote +22,84 %
  3. simonbeun +22,05 %
  4. Agounette ` +20,79 %
  5. Shqipe +20,65 %

Nos partenaires