BNP Paribas: le bénéfice net frôle les 2 milliards au 1er trimestre

03/05/16 à 10:49 - Mise à jour à 10:48

Source: Belga

La banque française BNP Paribas, maison mère de BNP Paribas Fortis, a vu son bénéfice net augmenter de 10,1% au premier trimestre, à 1,8 milliard d'euros, une hausse liée aux éléments exceptionnels et à de moindres provisions sur les risques de non-remboursement de crédits.

BNP Paribas: le bénéfice net frôle les 2 milliards au 1er trimestre

© belga

Ce résultat, publié mardi, est nettement supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient en moyenne sur 1,3 milliard d'euros.

La performance est remarquable car il s'agit de la première grande banque européenne à avoir vu son résultat grimper lors des trois premiers mois de l'année, ce que n'ont pas réussi à faire ses concurrentes comme l'allemande Deutsche Bank, l'espagnole BBVA ou la britannique Barclays.

"Grâce à la diversité de ses géographies et de ses métiers, au service de la clientèle, BNP Paribas fait montre ce trimestre d'une bonne résilience de ses revenus malgré un environnement particulièrement défavorable : taux d'intérêt toujours bas, crise boursière, attentisme des investisseurs de dette", se félicite-t-elle.

Le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) a baissé de 2%, à 10,8 milliards d'euros, dépassant cependant les attentes.

Le pôle "Marchés domestiques" (où figurent notamment les banques de détail en France, Belgique ou encore Italie) a résisté à l'environnement de taux bas qui plombe ses revenus (-0,7%), tout comme les métiers spécialisés et la banque de détail à l'international (-0,7%).

La banque française peut, en outre, se targuer d'avoir drastiquement fait reculer son coût du risque, c'est-à-dire les provisions qu'elle réalise pour faire face aux risques d'impayés sur les prêts qu'elle accorde. Celui-ci a chuté de 27,5%, à 757 millions d'euros, essentiellement grâce à une amélioration de la situation en Italie et dans le crédit à la consommation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires