Banquiers centraux ou... apprentis sorciers ?

10/11/15 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Ils font monter la Bourse, ils déstabilisent les banques, ils exproprient les épargnants, etc. Les critiques pleuvent sur les banquiers centraux, accusés d'avoir créé une machine infernale.

Depuis le mois d'août 2007, les banques centrales sont sur le pont pour endiguer une des plus grandes tempêtes économiques et financières de l'histoire. Mais après huit ans de mobilisation, après avoir fait tourner comme jamais la planche à billets et avoir abaissé leurs taux à zéro voire en dessous, elles ne savent plus que faire. La crise n'est pas éradiquée, ni en Europe, ni au Japon. Elle débute en Chine et dans les pays émergents. Les dettes s'accumulent partout. Et l'économie américaine, pourtant sortie de convalescence depuis des années, apparaît soudain très fragile.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires