ArcelorMittal Liège - Les syndicats s'opposent toujours à l'externalisation massive prévue par la direction

21/11/13 à 18:31 - Mise à jour à 18:31

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les représentants des travailleurs d'ArcelorMittal contestent le licenciement d'un total de 231 emplois dont la plupart seront externalisés, a-t-on appris jeudi de source syndicale. La direction liégeoise prévoit le licenciement de 231 personnes et l'embauche, via des sous-traitants, de 169 personnes.

Les syndicats continuent à s'opposer à une externalisation massive de différents postes malgré les prévisions de la direction qui annonce le départ de 231 personnes. Mais d'après ses propres calculs, 169 postes seront maintenus via la sous-traitance afin de faire fonctionner l'outil. Une position qui n'est pas du tout acceptée par les travailleurs, qui, suite aux différentes présentations des futures structures de travail, organisent des actions de protestation contre ce plan. La direction a proposé de garder en interne les 169 postes concernés à condition que les syndicats acceptent le départ de 62 travailleurs. Les représentants du personnel rappellent qu'ils souhaitent éviter un maximum la casse sociale et que ce chiffre devra faire l'objet de discussions, les syndicats souhaitant maintenir les 231 travailleurs considérant que de nombreux efforts ont déjà été faits. Les syndicats soulignent par ailleurs que certaines structures lean ne pourront jamais être opérationnelles selon les calculs patronaux "car des travailleurs ne pourront prendre une charge de travail supplémentaire", explique-t-on de source syndicale. Les discussions se poursuivront vendredi sur les organisations de travail. Les négociations sont entrées dans une phase plus intensive. (Belga)

Nos partenaires