Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a cédé 98,89 points, à 16.268,99 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 60,69 points à 4.173,58 points. L'indice élargi S&P 500 a perdu 0,70% (-13,06 points) à 1.852,56 points. Après avoir débuté la séance dans le vert, "les indices ont visiblement renversé totalement la tendance après une intervention de Barack Obama suggérant qu'il pourrait être plus sévère dans les sanctions contre la Russie", a observé Peter Cardillo de Rockwell Global Capital. Dans un discours prononcé d'un ton ferme depuis Bruxelles, le président américain a en effet rejeté les arguments du Kremlin dans la crise ukrainienne et a réaffirmé que "l'isolement" de la Russie deviendra "plus profond" si Moscou "maintient le cap actuel". "Ces commentaires ont freiné l'élan du marché" qui a fait preuve pendant la séance d'une grande volatilité à en croire le bond de plus de 8% de l'indice VIX mesurant la nervosité des opérateurs, a souligné Peter Cardillo. Le marché obligataire a terminé en hausse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a reculé à 2,701% contre 2,735% mardi soir, et celui à 30 ans à 3,551% contre 3,579% à la précédente clôture. (Belga)

Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a cédé 98,89 points, à 16.268,99 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 60,69 points à 4.173,58 points. L'indice élargi S&P 500 a perdu 0,70% (-13,06 points) à 1.852,56 points. Après avoir débuté la séance dans le vert, "les indices ont visiblement renversé totalement la tendance après une intervention de Barack Obama suggérant qu'il pourrait être plus sévère dans les sanctions contre la Russie", a observé Peter Cardillo de Rockwell Global Capital. Dans un discours prononcé d'un ton ferme depuis Bruxelles, le président américain a en effet rejeté les arguments du Kremlin dans la crise ukrainienne et a réaffirmé que "l'isolement" de la Russie deviendra "plus profond" si Moscou "maintient le cap actuel". "Ces commentaires ont freiné l'élan du marché" qui a fait preuve pendant la séance d'une grande volatilité à en croire le bond de plus de 8% de l'indice VIX mesurant la nervosité des opérateurs, a souligné Peter Cardillo. Le marché obligataire a terminé en hausse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a reculé à 2,701% contre 2,735% mardi soir, et celui à 30 ans à 3,551% contre 3,579% à la précédente clôture. (Belga)