Trends-Tendances fait remarquer que ces emplois coûtent chers, parce qu'ils sont d'une manière ou d'une autre soutenus par les finances publiques. Il s'agit par exemple des emplois créés via les titres-services ou ceux ouverts dans les domaines de la santé ou de l'action sociale (19.000 en 2011). L'augmentation du nombre d'indépendants est par ailleurs trompeuse, selon le magazine, étant donné qu'elle concerne principalement des Bulgares ou des Roumains qui, grâce à leur statut d'indépendant, contournent l'obligation d'avoir un permis de travail. (PVO)

Trends-Tendances fait remarquer que ces emplois coûtent chers, parce qu'ils sont d'une manière ou d'une autre soutenus par les finances publiques. Il s'agit par exemple des emplois créés via les titres-services ou ceux ouverts dans les domaines de la santé ou de l'action sociale (19.000 en 2011). L'augmentation du nombre d'indépendants est par ailleurs trompeuse, selon le magazine, étant donné qu'elle concerne principalement des Bulgares ou des Roumains qui, grâce à leur statut d'indépendant, contournent l'obligation d'avoir un permis de travail. (PVO)