Pour tous

Selon Dirk De Boe, chaque organisation peut devenir un endroit où la créativité occupe une place centrale et où chaque collaborateur peut être à l'origine d'idées créatives qui débouchent sur des innovations plus percutantes. Dans la pratique, les gens se sentent souvent très mal à l'aise lorsqu'ils passent d'un emploi routinier à un emploi créatif au sein de leur organisation. "Contrairement à ce que l'on prétend souvent, la créativité s'apprend", estime Dirk De Boe. "La source de la créativité réside dans l'observation. C'est pourquoi il est tellement important d'apprendre aux gens à regarder 'différemment', alors que notre système d'enseignement nous le désapprend souvent."

Selon Dirk De Boe, regarder différemment permet d'accéder à une nouvelle palette d'impressions: visiter des salons ou des conférences, aller à l'étranger, participer à des ateliers, etc. "Il est important de constituer un réservoir d'impulsions qui laissent entrer les idées."

Dans son ouvrage, Dirk De Boe donne une multitude de conseils que les entreprises peuvent mettre en pratique sans attendre. Nous avons rassemblé ci-dessous pour vous les plus marquants de ceux-ci!

8 conseils pour booster la créativité

Créez des rôles, pas des fonctions

Mettez en place des rôles plutôt que des descriptions de fonction. Les rôles et les responsabilités sont centrés sur l'objectif et sont beaucoup plus flexibles que les descriptions de fonction statiques, dans lesquelles les tâches sont énumérées de manière exhaustive et sont figées de manière explicite. Travaillez avec des équipes ad hoc et des groupes de travail qui se penchent sur un défi ou un problème donné pendant un certain temps. Utilisez des projets composés de périodes courtes bien définies (sprints), dans lesquelles vous souhaitez atteindre un but précis.

Rendez vos collaborateurs "robot-proof"

Cela semble simple, mais ce ne l'est pas. Examinez proactivement quels collaborateurs ont besoin d'un recyclage afin de pouvoir continuer à travailler après la transformation numérique. Investissez dans le développement des compétences qui ne peuvent pas être transférées à des robots, telles que la créativité, l'empathie, la perception spatiale, la conception, le marketing, l'interprétation des informations, la capacité à prendre les bonnes décisions, la négociation, la discipline, la résilience et la persévérance.

Récompensez la créativité

Mettez au point une stratégie de récompense de la créativité. Gardez-vous des appréciations financières. Elles sont une motivation extrinsèque qui ne fonctionne qu'un certain temps. En outre, les gens auront tendance à moins partager leurs idées ou à ne les partager qu'à moitié (afin que personne ne s'en empare) et le montant que vous accordez risque de susciter la jalousie. En ce qui concerne le travail créatif, il est davantage recommandé d'introduire des mécanismes ou des plates-formes où les idées des collaborateurs peuvent être suivies et alimentées de manière structurelle. Créez une sorte de "laboratoire de prototypage", où les collaborateurs peuvent développer et tester leurs idées.

Oubliez l'entretien d'évaluation annuel

Arrêtez d'organiser des évaluations annuelles des prestations (lisez également Il faut en finir avec l'entretien d'évaluation!) et de comparer les collaborateurs. Faites en sorte qu'ils puissent choisir un coach capable de bien observer, de bien refléter et d'être une caisse de résonance. Observez et développez les talents de tous les collaborateurs, par exemple au moyen d'évaluations des talents. Ne réalisez plus d'analyse de la satisfaction si les groupes de travail ne sont pas autorisés ensuite à prendre en charge la véritable cause.

Augmentez la vitesse d'apprentissage

Mettez en place une culture de feed-back mutuel permanent, dans laquelle les collaborateurs sont entraînés à donner et à recevoir ce feed-back. Vous améliorerez ainsi la vitesse d'apprentissage au sein de votre entreprise.

Créez du temps pour la créativité

Économisez jusqu'à 30% de temps en faisant en sorte que les réunions soient moins nombreuses et plus efficaces. Arrêtez immédiatement les messages instantanés. Faites en sorte que les collaborateurs consacrent structurellement moins de temps aux mails. Encouragez-les à utiliser ce temps pour concevoir et développer de nouvelles idées.

Développez un lieu de travail stimulant

Faites en sorte que les salles de réunion, les couloirs, les toilettes, les ascenseurs et les escaliers soient aménagés de manière active et motivante. Laissez les collaborateurs aménager leur espace de travail personnel. Prévoyez un espace réservé au brainstorming ou à la créativité. Servez du café et du thé de qualité. Aménagez des coins café agréables, vous augmenterez ainsi les chances de rencontres fortuites. Aménagez des espaces polyvalents, où les collaborateurs peuvent travailler en groupe, mais aussi s'isoler pour se concentrer. Prévoyez un espace de silence.

Pollinisation croisée!

Ouvrez grand les portes de votre entreprise et laissez des personnes externes travailler chez vous. Faites également en sorte que votre organisation soit un miroir de la société.

Selon Dirk De Boe, chaque organisation peut devenir un endroit où la créativité occupe une place centrale et où chaque collaborateur peut être à l'origine d'idées créatives qui débouchent sur des innovations plus percutantes. Dans la pratique, les gens se sentent souvent très mal à l'aise lorsqu'ils passent d'un emploi routinier à un emploi créatif au sein de leur organisation. "Contrairement à ce que l'on prétend souvent, la créativité s'apprend", estime Dirk De Boe. "La source de la créativité réside dans l'observation. C'est pourquoi il est tellement important d'apprendre aux gens à regarder 'différemment', alors que notre système d'enseignement nous le désapprend souvent."Selon Dirk De Boe, regarder différemment permet d'accéder à une nouvelle palette d'impressions: visiter des salons ou des conférences, aller à l'étranger, participer à des ateliers, etc. "Il est important de constituer un réservoir d'impulsions qui laissent entrer les idées."Dans son ouvrage, Dirk De Boe donne une multitude de conseils que les entreprises peuvent mettre en pratique sans attendre. Nous avons rassemblé ci-dessous pour vous les plus marquants de ceux-ci!Créez des rôles, pas des fonctionsMettez en place des rôles plutôt que des descriptions de fonction. Les rôles et les responsabilités sont centrés sur l'objectif et sont beaucoup plus flexibles que les descriptions de fonction statiques, dans lesquelles les tâches sont énumérées de manière exhaustive et sont figées de manière explicite. Travaillez avec des équipes ad hoc et des groupes de travail qui se penchent sur un défi ou un problème donné pendant un certain temps. Utilisez des projets composés de périodes courtes bien définies (sprints), dans lesquelles vous souhaitez atteindre un but précis.Rendez vos collaborateurs "robot-proof"Cela semble simple, mais ce ne l'est pas. Examinez proactivement quels collaborateurs ont besoin d'un recyclage afin de pouvoir continuer à travailler après la transformation numérique. Investissez dans le développement des compétences qui ne peuvent pas être transférées à des robots, telles que la créativité, l'empathie, la perception spatiale, la conception, le marketing, l'interprétation des informations, la capacité à prendre les bonnes décisions, la négociation, la discipline, la résilience et la persévérance.Récompensez la créativitéMettez au point une stratégie de récompense de la créativité. Gardez-vous des appréciations financières. Elles sont une motivation extrinsèque qui ne fonctionne qu'un certain temps. En outre, les gens auront tendance à moins partager leurs idées ou à ne les partager qu'à moitié (afin que personne ne s'en empare) et le montant que vous accordez risque de susciter la jalousie. En ce qui concerne le travail créatif, il est davantage recommandé d'introduire des mécanismes ou des plates-formes où les idées des collaborateurs peuvent être suivies et alimentées de manière structurelle. Créez une sorte de "laboratoire de prototypage", où les collaborateurs peuvent développer et tester leurs idées.Oubliez l'entretien d'évaluation annuelArrêtez d'organiser des évaluations annuelles des prestations (lisez également Il faut en finir avec l'entretien d'évaluation!) et de comparer les collaborateurs. Faites en sorte qu'ils puissent choisir un coach capable de bien observer, de bien refléter et d'être une caisse de résonance. Observez et développez les talents de tous les collaborateurs, par exemple au moyen d'évaluations des talents. Ne réalisez plus d'analyse de la satisfaction si les groupes de travail ne sont pas autorisés ensuite à prendre en charge la véritable cause.Augmentez la vitesse d'apprentissageMettez en place une culture de feed-back mutuel permanent, dans laquelle les collaborateurs sont entraînés à donner et à recevoir ce feed-back. Vous améliorerez ainsi la vitesse d'apprentissage au sein de votre entreprise.Créez du temps pour la créativitéÉconomisez jusqu'à 30% de temps en faisant en sorte que les réunions soient moins nombreuses et plus efficaces. Arrêtez immédiatement les messages instantanés. Faites en sorte que les collaborateurs consacrent structurellement moins de temps aux mails. Encouragez-les à utiliser ce temps pour concevoir et développer de nouvelles idées.Développez un lieu de travail stimulantFaites en sorte que les salles de réunion, les couloirs, les toilettes, les ascenseurs et les escaliers soient aménagés de manière active et motivante. Laissez les collaborateurs aménager leur espace de travail personnel. Prévoyez un espace réservé au brainstorming ou à la créativité. Servez du café et du thé de qualité. Aménagez des coins café agréables, vous augmenterez ainsi les chances de rencontres fortuites. Aménagez des espaces polyvalents, où les collaborateurs peuvent travailler en groupe, mais aussi s'isoler pour se concentrer. Prévoyez un espace de silence.Pollinisation croisée!Ouvrez grand les portes de votre entreprise et laissez des personnes externes travailler chez vous. Faites également en sorte que votre organisation soit un miroir de la société.