L'une des réformes du gouvernement De Croo concerne l'écologisation des voitures de société. Dès 2026, le coût des nouvelles voitures qui roulent entièrement ou partiellement à l'énergie fossile ne sera plus déductible fiscalement. En résumé, les entreprises n'auront plus d'autre choix que l'achat ou le leasing de voitures de société électriques.

" La voiture fait partie intégrante du package salarial de nombreuses entreprises belges. Ce changement de fiscalité aura donc un impact considérable ", explique Delphine Vanassche, Senior Manager Tax and Legal chez BDO. " Dans la mesure où la fiscalité va évoluer progressivement à partir de la mi-2023, il est grand temps de procéder à une réflexion stratégique afin de déterminer l'apparence qu'aura la flotte d'une entreprise à l'avenir. Et dans ce cadre, plusieurs éléments doivent être pris en compte. "

Qui plus est, le système des voitures de société, du budget mobilité et des plans cafétéria forme un enchevêtrement complexe de la fiscalité, du droit du travail et de la sécurité sociale. Laura Dewez, Partner Tax and Legal chez BDO : " Certaines organisations fournissent une voiture, éventuellement dans le cadre d'un budget mobilité ou préfèrent les plans cafétéria. Avant de passer à une flotte entièrement électrique, nous commençons par analyser le coût total des voitures : l'achat ou le leasing, le carburant, les entretiens, les frais de parking, etc. "

Laura Dewez, Partner Tax and Legal chez BDO

" Préparez dès aujourd'hui votre flotte pour 2026 "

Ce genre d'analyse permet d'obtenir des chiffres objectifs et des informations claires. " Quel est le coût actuel ? Quel impact la fiscalité aura-t-elle entre aujourd'hui et 2026 ? Et comment une entreprise peut-elle convertir sa flotte, tout en continuant à proposer un package salarial attractif ? Un facteur qui a toute son importance à l'heure de la course aux talents ", explique Delphine Vanassche. " Nous tenons également compte de la contribution du travailleur pour l'usage privé du véhicule. "

En sa qualité de consultant, BDO est une partie indépendante qui aide les entreprises à mettre en place une approche pluridisciplinaire. Une fois la décision prise de passer à un parc automobile plus écologique, que ce soit ou non dans le cadre d'un budget mobilité ou en combinaison avec un plan cafétéria, il reste à franchir les obstacles juridiques et administratifs. " La communication doit, elle aussi, faire l'objet d'une réflexion approfondie. Il faut, en effet, éviter que ce changement engendre une agitation au sein de l'entreprise ", conclut Laura Dewez.

En savoir plus sur l'optimisation de la flotte de votre entreprise ?

Contactez Laura Dewez

laura.dewez@bdo.be

Tél. :087 69 30 00

L'une des réformes du gouvernement De Croo concerne l'écologisation des voitures de société. Dès 2026, le coût des nouvelles voitures qui roulent entièrement ou partiellement à l'énergie fossile ne sera plus déductible fiscalement. En résumé, les entreprises n'auront plus d'autre choix que l'achat ou le leasing de voitures de société électriques." La voiture fait partie intégrante du package salarial de nombreuses entreprises belges. Ce changement de fiscalité aura donc un impact considérable ", explique Delphine Vanassche, Senior Manager Tax and Legal chez BDO. " Dans la mesure où la fiscalité va évoluer progressivement à partir de la mi-2023, il est grand temps de procéder à une réflexion stratégique afin de déterminer l'apparence qu'aura la flotte d'une entreprise à l'avenir. Et dans ce cadre, plusieurs éléments doivent être pris en compte. "Qui plus est, le système des voitures de société, du budget mobilité et des plans cafétéria forme un enchevêtrement complexe de la fiscalité, du droit du travail et de la sécurité sociale. Laura Dewez, Partner Tax and Legal chez BDO : " Certaines organisations fournissent une voiture, éventuellement dans le cadre d'un budget mobilité ou préfèrent les plans cafétéria. Avant de passer à une flotte entièrement électrique, nous commençons par analyser le coût total des voitures : l'achat ou le leasing, le carburant, les entretiens, les frais de parking, etc. "Ce genre d'analyse permet d'obtenir des chiffres objectifs et des informations claires. " Quel est le coût actuel ? Quel impact la fiscalité aura-t-elle entre aujourd'hui et 2026 ? Et comment une entreprise peut-elle convertir sa flotte, tout en continuant à proposer un package salarial attractif ? Un facteur qui a toute son importance à l'heure de la course aux talents ", explique Delphine Vanassche. " Nous tenons également compte de la contribution du travailleur pour l'usage privé du véhicule. "En sa qualité de consultant, BDO est une partie indépendante qui aide les entreprises à mettre en place une approche pluridisciplinaire. Une fois la décision prise de passer à un parc automobile plus écologique, que ce soit ou non dans le cadre d'un budget mobilité ou en combinaison avec un plan cafétéria, il reste à franchir les obstacles juridiques et administratifs. " La communication doit, elle aussi, faire l'objet d'une réflexion approfondie. Il faut, en effet, éviter que ce changement engendre une agitation au sein de l'entreprise ", conclut Laura Dewez.