Le département Finance joue un rôle clé dans cette agilité et cet esprit d'innovation si indispensables. Il s'agit en fait de la salle des machines qui alimente le business et le reste de l'organisation en informations actuelles et pertinentes sur le marché, les performances de l'entreprise et les perspectives d'avenir. Du moins, quand tout va bien. Les organisations ne disposent, en effet, pas toutes des outils pour ce faire.

Naviguer avec certitude

Dans de nombreuses entreprises, les systèmes et les processus sont conçus de telle manière que les chiffres définitifs d'une période de référence n'arrivent généralement qu'après un mois. Dans ces conditions, il est compliqué de réagir rapidement et de manière adéquate à un changement de contexte. Finance doit de préférence pouvoir traiter, analyser et partager les chiffres et les données de toute l'organisation en temps réel, afin que l'entreprise puisse décider sans délai, chiffres à l'appui, de corriger le tir progressivement ou de changer radicalement de cap.

C'est l'un des avantages de l'approche " power of one " : un système, une source de vérité, disponible partout et à tout moment, dans le bon contexte. Voilà une bonne base pour naviguer avec certitude, même si le monde qui vous entoure est sens dessus dessous. Dans ce cadre, une technologie innovante contribue à réduire le travail manuel, et donc le temps de traitement nécessaire. D'une part, via l'automatisation des opérations répétitives. D'autre part, via le déploiement de l'intelligence artificielle (IA) pour soutenir et décharger les collaborateurs.

Un niveau supérieur et inédit

Cette technologie est un précieux soutien et apporte un gain de temps considérable. Elle permet aussi à l'équipe Finance de s'ériger davantage en partenaire stratégique. On a toutes les raisons de croire que le service Finance consacre 70 % de son temps et de son attention aux opérations transactionnelles et seulement 10 % à l'appui des décisions stratégiques. S'il était possible de rééquilibrer les pourcentages (40 % de travail transactionnel, 30 % de mise en oeuvre de l'expertise et 30 % d'aide à la décision) grâce à un système efficace et intelligent, Finance atteindrait un niveau supérieur et inédit.

Prêt pour un monde en évolution

Une crise déchaîne l'esprit d'innovation des gens et des entreprises. Nous en avons la preuve en ce moment. Les entreprises sont capables de se réinventer totalement en très peu de temps. Mais l'inverse est vrai aussi. Les organisations où la culture de l'innovation est déjà bien ancrée ont toutes les cartes en main pour relever les défis de demain.

Une entreprise veut être parée pour les évolutions à venir. Prête à réagir aux nouvelles demandes et aux nouveaux besoins des clients, aux conditions de marché variables, aux situations totalement imprévues. Miser sur l'innovation apporte la flexibilité et la résilience nécessaires pour y parvenir.

Une étude internationale de Workday menée auprès de 998 décideurs nous apprend l'importance de l'agilité organisationnelle est la clé. Téléchargez le rapport ici.

Le département Finance joue un rôle clé dans cette agilité et cet esprit d'innovation si indispensables. Il s'agit en fait de la salle des machines qui alimente le business et le reste de l'organisation en informations actuelles et pertinentes sur le marché, les performances de l'entreprise et les perspectives d'avenir. Du moins, quand tout va bien. Les organisations ne disposent, en effet, pas toutes des outils pour ce faire.Dans de nombreuses entreprises, les systèmes et les processus sont conçus de telle manière que les chiffres définitifs d'une période de référence n'arrivent généralement qu'après un mois. Dans ces conditions, il est compliqué de réagir rapidement et de manière adéquate à un changement de contexte. Finance doit de préférence pouvoir traiter, analyser et partager les chiffres et les données de toute l'organisation en temps réel, afin que l'entreprise puisse décider sans délai, chiffres à l'appui, de corriger le tir progressivement ou de changer radicalement de cap.C'est l'un des avantages de l'approche " power of one " : un système, une source de vérité, disponible partout et à tout moment, dans le bon contexte. Voilà une bonne base pour naviguer avec certitude, même si le monde qui vous entoure est sens dessus dessous. Dans ce cadre, une technologie innovante contribue à réduire le travail manuel, et donc le temps de traitement nécessaire. D'une part, via l'automatisation des opérations répétitives. D'autre part, via le déploiement de l'intelligence artificielle (IA) pour soutenir et décharger les collaborateurs.Cette technologie est un précieux soutien et apporte un gain de temps considérable. Elle permet aussi à l'équipe Finance de s'ériger davantage en partenaire stratégique. On a toutes les raisons de croire que le service Finance consacre 70 % de son temps et de son attention aux opérations transactionnelles et seulement 10 % à l'appui des décisions stratégiques. S'il était possible de rééquilibrer les pourcentages (40 % de travail transactionnel, 30 % de mise en oeuvre de l'expertise et 30 % d'aide à la décision) grâce à un système efficace et intelligent, Finance atteindrait un niveau supérieur et inédit.Une crise déchaîne l'esprit d'innovation des gens et des entreprises. Nous en avons la preuve en ce moment. Les entreprises sont capables de se réinventer totalement en très peu de temps. Mais l'inverse est vrai aussi. Les organisations où la culture de l'innovation est déjà bien ancrée ont toutes les cartes en main pour relever les défis de demain.Une entreprise veut être parée pour les évolutions à venir. Prête à réagir aux nouvelles demandes et aux nouveaux besoins des clients, aux conditions de marché variables, aux situations totalement imprévues. Miser sur l'innovation apporte la flexibilité et la résilience nécessaires pour y parvenir.