" Par notre activité de soutien à l'exportation, nous sommes un acteur essentiel du développement économique ", rappelle Nabil Jijakli, Group Deputy CEO de Credendo. " Pour que ce développement soit pérenne, nous devons être attentifs à limiter, réduire, voire supprimer ses impacts négatifs sur la Terre et la société. Cela fait plus d'une vingtaine d'années que Credendo s'engage dans cette démarche. Nous sommes notamment membre du groupe de travail de l'OCDE qui élabore les principes communs aux agences de crédit à l'exportation pour traiter les questions environnementales et sociales. "

Au-delà des normes internationales

Charlotte Verbeeck, Analyste Environnementale et Sociale, détaille la procédure appliquée pour l'évaluation sociétale des projets. " Nous avons décidé d'évaluer tous les projets que Credendo est susceptible de soutenir et de ne pas nous limiter uniquement aux transactions d'une certaine envergure comme prévu par l'OCDE. Dans un premier temps, nous nous assurons que le projet respecte les règles locales et internationales, et le classons ensuite dans une des catégories prévues : A (impact potentiel important), B (impact moindre) ou C (pas d'impact). " Les projets A et B tombant sous le champ d'application de l'OCDE sont publiés sur le site internet de Credendo à des fins de transparence.

Les équipes de Credendo réalisent une analyse et évaluent si le plan d'action visant à limiter l'impact potentiel du projet est adéquat. Le cas échéant, des mesures supplémentaires sont identifiées et appliquées. " Les mesures de remédiation peuvent être très diverses tant les critères analysés sont nombreux : biodiversité, cycle de l'eau, conditions de travail, impact sur les communautés locales, lutte contre la corruption, etc. L'élaboration et le suivi de la mise en oeuvre du plan d'action seront éventuellement supervisés par un consultant externe qui interviendra ainsi en toute indépendance. "

Montrer l'exemple

" Évidemment, nous mettons un point d'honneur à appliquer en interne la même démarche volontariste ", poursuit Nabil Jijakli. " Nous avons mis en place une politique de réduction de nos émissions de CO2 qui nous a permis d'obtenir le label CO2-Neutral en 2019. Nous veillons au bien-être de notre personnel et à une utilisation réfléchie des ressources. "

Pour plus d'information, cliquez ici.

" Par notre activité de soutien à l'exportation, nous sommes un acteur essentiel du développement économique ", rappelle Nabil Jijakli, Group Deputy CEO de Credendo. " Pour que ce développement soit pérenne, nous devons être attentifs à limiter, réduire, voire supprimer ses impacts négatifs sur la Terre et la société. Cela fait plus d'une vingtaine d'années que Credendo s'engage dans cette démarche. Nous sommes notamment membre du groupe de travail de l'OCDE qui élabore les principes communs aux agences de crédit à l'exportation pour traiter les questions environnementales et sociales. "Charlotte Verbeeck, Analyste Environnementale et Sociale, détaille la procédure appliquée pour l'évaluation sociétale des projets. " Nous avons décidé d'évaluer tous les projets que Credendo est susceptible de soutenir et de ne pas nous limiter uniquement aux transactions d'une certaine envergure comme prévu par l'OCDE. Dans un premier temps, nous nous assurons que le projet respecte les règles locales et internationales, et le classons ensuite dans une des catégories prévues : A (impact potentiel important), B (impact moindre) ou C (pas d'impact). " Les projets A et B tombant sous le champ d'application de l'OCDE sont publiés sur le site internet de Credendo à des fins de transparence.Les équipes de Credendo réalisent une analyse et évaluent si le plan d'action visant à limiter l'impact potentiel du projet est adéquat. Le cas échéant, des mesures supplémentaires sont identifiées et appliquées. " Les mesures de remédiation peuvent être très diverses tant les critères analysés sont nombreux : biodiversité, cycle de l'eau, conditions de travail, impact sur les communautés locales, lutte contre la corruption, etc. L'élaboration et le suivi de la mise en oeuvre du plan d'action seront éventuellement supervisés par un consultant externe qui interviendra ainsi en toute indépendance. "" Évidemment, nous mettons un point d'honneur à appliquer en interne la même démarche volontariste ", poursuit Nabil Jijakli. " Nous avons mis en place une politique de réduction de nos émissions de CO2 qui nous a permis d'obtenir le label CO2-Neutral en 2019. Nous veillons au bien-être de notre personnel et à une utilisation réfléchie des ressources. "