Les entreprises qui réussissent sont presque en permanence en train d'améliorer le parcours client. Les clients ont effet des exigences très strictes et demandent à bénéficier d'un service personnalisé via le canal de leur choix. Dans le cadre du commerce headless, une entreprise utilise des systèmes distincts pour les fonctionnalités de commerce en ligne en back-end et pour l'expérience d'utilisation en front-end afin d'améliorer ainsi rapidement l'expérience utilisateur des clients.

En dissociant ces deux concepts, les marques peuvent configurer à leur manière l'intégralité de leur système de commerce en ligne. Les entreprises dépendent ainsi un peu moins de l'informatique. En cas de modification à apporter du côté utilisateur, il n'y a rien à modifier dans le back-end. Les deux applications communiquent entre elles via des API, des gestionnaires d'expérience et des outils tels que Heroku et MuleSoft.

Ahold Delhaize a par exemple appliqué ce modèle au développement d'un système de paiement innovant : Tap to Go. Il offre aux clients la possibilité de payer en "apposant" leur téléphone sur le code produit. En outre, l'outil permet également d'offrir aux clients des réductions personnelles sur leurs articles favoris. L'application relie plusieurs systèmes sans nécessiter de grandes mises à jour du back-end. MuleSoft enregistre chaque achat et sauvegarde immédiatement les informations.

Roel Naessens, Regional VP Marketing Cloud & Commerce Cloud chez Salesforce

Une expérience client à la fois meilleure et plus rapide

Le commerce headless offre de très nombreux avantages à une marque. Les non-développeurs peuvent ainsi apporter plus rapidement des modifications au front-end, de sorte qu'ils doivent ouvrir moins de tickets auprès des services IT. Les templates et solutions headless de partenaires IT permettent même de concevoir en quelques clics des applications de commerce qui génèrent davantage de conversions. Grâce à la simplicité du commerce headless, les collaborateurs n'ont pas besoin d'aptitudes ou de formations particulières pour mettre à jour l'interface utilisateur.

Pour les entreprises, cela signifie un gain de temps non négligeable, ce qui leur permet de réagir beaucoup plus rapidement aux nouvelles tendances et attentes. Les marques sont ainsi mieux armées pour offrir des expériences personnalisées que leurs clients ne trouveront nulle part ailleurs. Et grâce aux API, elles peuvent garantir une expérience cohérente sur tous les canaux. Le commerce headless est la solution idéale pour les entreprises qui veulent associer leur expérience de commerce en ligne à d'autres touch points du parcours client, tels que les expériences sur les apps mobiles, les expériences en magasin et les réseaux sociaux. Elles peuvent ainsi à tout moment offrir le service le plus attractif.

Votre entreprise peut-elle aussi tirer profit du e-commerce? Découvrez la réponse ici.

Auteur: Roel Naessens, Regional VP Marketing Cloud & Commerce Cloud chez Salesforce

Les entreprises qui réussissent sont presque en permanence en train d'améliorer le parcours client. Les clients ont effet des exigences très strictes et demandent à bénéficier d'un service personnalisé via le canal de leur choix. Dans le cadre du commerce headless, une entreprise utilise des systèmes distincts pour les fonctionnalités de commerce en ligne en back-end et pour l'expérience d'utilisation en front-end afin d'améliorer ainsi rapidement l'expérience utilisateur des clients.En dissociant ces deux concepts, les marques peuvent configurer à leur manière l'intégralité de leur système de commerce en ligne. Les entreprises dépendent ainsi un peu moins de l'informatique. En cas de modification à apporter du côté utilisateur, il n'y a rien à modifier dans le back-end. Les deux applications communiquent entre elles via des API, des gestionnaires d'expérience et des outils tels que Heroku et MuleSoft.Ahold Delhaize a par exemple appliqué ce modèle au développement d'un système de paiement innovant : Tap to Go. Il offre aux clients la possibilité de payer en "apposant" leur téléphone sur le code produit. En outre, l'outil permet également d'offrir aux clients des réductions personnelles sur leurs articles favoris. L'application relie plusieurs systèmes sans nécessiter de grandes mises à jour du back-end. MuleSoft enregistre chaque achat et sauvegarde immédiatement les informations.Le commerce headless offre de très nombreux avantages à une marque. Les non-développeurs peuvent ainsi apporter plus rapidement des modifications au front-end, de sorte qu'ils doivent ouvrir moins de tickets auprès des services IT. Les templates et solutions headless de partenaires IT permettent même de concevoir en quelques clics des applications de commerce qui génèrent davantage de conversions. Grâce à la simplicité du commerce headless, les collaborateurs n'ont pas besoin d'aptitudes ou de formations particulières pour mettre à jour l'interface utilisateur.Pour les entreprises, cela signifie un gain de temps non négligeable, ce qui leur permet de réagir beaucoup plus rapidement aux nouvelles tendances et attentes. Les marques sont ainsi mieux armées pour offrir des expériences personnalisées que leurs clients ne trouveront nulle part ailleurs. Et grâce aux API, elles peuvent garantir une expérience cohérente sur tous les canaux. Le commerce headless est la solution idéale pour les entreprises qui veulent associer leur expérience de commerce en ligne à d'autres touch points du parcours client, tels que les expériences sur les apps mobiles, les expériences en magasin et les réseaux sociaux. Elles peuvent ainsi à tout moment offrir le service le plus attractif.Votre entreprise peut-elle aussi tirer profit du e-commerce? Découvrez la réponse ici.Auteur: Roel Naessens, Regional VP Marketing Cloud & Commerce Cloud chez Salesforce