Le tribunal de l'entreprise de Gand a prononcé mercredi la faillite de trois entreprises Thomas Cook: Thomas Cook Belgique, Thomas Cook Retail et Thomas Cook Financial Services. Ces sociétés employaient 75 personnes.

Pour une quatrième entité, Thomas Cook Retail Belgique, une procédure de continuité d'entreprises sera enclenchée dans les prochains jours, dans l'espoir d'une reprise. Cette entreprise compte 501 collaborateurs et a en charge les bureaux Neckermann et Thomas Cook.

Des incertitudes planent encore sur l'avenir du personnel des sociétés en faillite, a ajouté Hans De Meyer à l'issue de la réunion avec les employés. "Les esprits étaient plutôt agités. J'ai l'impression que la direction n'a pas suffisamment répondu à beaucoup de questions."

Les 75 employés ont été officiellement informés de la fin de leur contrat ce jeudi. "Ce n'est pas un licenciement, mais une rupture pour cause de faillite", poursuit le curateur. "Étant donné que leurs salaires avaient déjà été versés jusqu'en septembre inclus, ils ne subissent aucune perte financière pour cette période difficile. Ils devront déposer une déclaration de créance pour obtenir une indemnité de fermeture."

Le curateur a clairement indiqué qu'il n'y avait aucun avenir pour les sociétés en faillite.