Tout sur Tom Enders

L'avionneur européen Airbus envisage de déplacer ou de supprimer 3.600 postes en raison des baisses de cadence de production de l'A380 et de l'A400M, a affirmé le magazine français Challenges sur son site internet vendredi.

L'avionneur européen Airbus a annoncé jeudi avoir dégagé en 2017 un confortable bénéfice net, mais aurait pu faire mieux s'il n'avait dû passer une lourde charge sur son programme d'avion militaire A400M, pour la deuxième année consécutive.

Airbus et son fournisseur américain Pratt & Whitney ont annoncé qu'ils avaient identifié un nouveau problème sur les moteurs d'avions équipant les A320neo. Le problème ne toucherait qu'un nombre "limité" de moteurs. D'après l'avionneur européen, près d'un tiers des 113 appareils opérationnels sont équipés d'un ou de deux moteurs défectueux.

Airbus a annoncé mercredi avoir signé une déclaration d'intention avec les États partenaires du programme de l'avion de transport militaire A400M (Allemagne, France, Royaume-Uni, Espagne, Turquie, Belgique, Luxembourg), qui doit lui permettre de réviser le calendrier de livraison.

Espérant éviter une crise interne, Airbus va remanier sa direction avec le départ prochain de son numéro deux, Fabrice Brégier, qui sera remplacé par le patron d'Airbus Helicopters, Guillaume Faury, tandis que le PDG Tom Enders ne renouvellera pas son mandat en 2019.

Airbus réunit son conseil d'administration jeudi dans un climat délétère en raison des affaires visant le groupe et des rumeurs sur l'avenir de ses plus hauts dirigeants, qui font craindre une déstabilisation du géant aéronautique, une situation suivie de près par Paris et Berlin.

"Nous faisons l'objet d'enquêtes pour présomption de violation des lois anticorruption" et il y a "un risque d'importantes pénalités pour l'entreprise", craint le président exécutif d'Airbus Tom Enders dans une lettre adressée vendredi à tous les salariés du groupe.

L'avionneur européen Airbus a signé un "accord cadre" avec la société China Aviation Supplies Holding Company (CAS) prévoyant la vente de 140 avions d'une valeur globale de 22,8 milliards de dollars (20,12 milliard d'euros) au prix catalogue, a annoncé son patron Tom Enders mercredi à Berlin.

Le groupe aéronautique européen Airbus a décidé d'abandonner le projet d'avion tout-électrique "E-Fan" et de recentrer ses recherches sur un modèle hybride, a-t-on appris mardi auprès des syndicats français, inquiets des possibles répercussions sociales.

Le géant européen de l'aéronautique Airbus a vu son bénéfice net chuter de 63% en 2016 à 995 millions d'euros, fortement affecté par les effets de change et par une provision de 2,2 milliards d'euros passée sur l'avion de transport militaire A400M.

Le patron d'Airbus Group, Tom Enders, a refusé d'exclure la piste des réductions d'effectifs, en réponse à des informations du Financial Times de lundi sur la possibilité d'un plan de restructuration de l'avionneur européen. Selon le journal, il pourrait inclure des suppressions d'emplois, afin de limiter les effets des problèmes de production de l'A380 et de l'A400M.