Tout sur Tec

Le gouvernement wallon, fatigué des grèves au Tec, menace d'aller plus loin dans la sous-traitance de lignes à des opérateurs privés. Notamment pour le futur tram à Liège.

Les syndicats manifesteront mardi en front commun (FGTB-CSC-CGSLB) à Bruxelles pour réclamer "une pension juste et digne". Ils clameront leur profond désaccord avec les mesures mises en oeuvre - comme le relèvement de l'âge légal de la pension - ou prévues, telles que la pension à points, par le gouvernement fédéral.

La CGSP a déposé un préavis de grève de 72 heures sur le réseau TEC, couvrant les mercredi 20, jeudi 21 et vendredi 22 décembre, a-t-elle indiqué lundi dans un courrier adressé aux responsables de la Société régionale wallonne du transport (SRWT).

L'entreprise liégeoise Green Propulsion a développé un moteur hybride (diesel/électricité) pour véhicules de transport urbain qui permet de réduire d'au moins 50% la consommation de diesel ainsi que les émissions de CO2. Il s'agit d'une première mondiale, a annoncé lundi Laurent Minguet, qui a investi dans l'outil en 2016 afin de le sauver de la faillite.

Moins de mandats publics moins rémunérés, cela réduit les frais des communes et intercommunales, pas spécialement ceux de la Région wallonne. Le nouveau gouvernement devra trouver de délicats équilibres, s'il veut compenser les baisses fiscales promises.

Le nouveau gouvernement wallon financera une série d'allègements fiscaux, dont la suppression de la télé-redevance, en sabrant dans les structures publiques (fin des provinces, rationalisation des outils économiques, fusion des 5 TEC, réseau de distribution d'électricité unique, disparition de 200 mandats d'administrateurs etc), ont annoncé mardi les présidents du MR et du cdH, Olivier Chastel et Benoît Lutgen. La composition du gouvernement devrait être connue ce mercredi.

Bonne nouvelle pour les applis de mobilité : la SNCB ouvre l'accès à ses données de trafic en temps réel aux programmeurs. Il sera possible de planifier ses déplacements sur des applis de smartphone en tenant compte des trains annulés ou en retard. Google et iRail seront les premiers utilisateurs, le Belge NextRide devrait suivre.

Le groupe Octa+ a créé une start up pour développer une carte mobilité, servant à payer et à facturer les déplacements par divers moyens de transports comme De Lijn, TEC ou Zencar. Objectif : aider les entreprises à développer des budgets mobilité et à récupérer la TVA.

Bientôt, il deviendra difficile de prendre un bus, un train, voire un vélo sans utiliser son smartphone. Outre les applis des sociétés de transports (Stib, SNCB, etc.), des start-up s'affrontent sur ce nouveau marché du déplacement: Citymapper, NextRide et Moovit.

Vincent Peremans, fraîchement nommé administrateur-délégué de la Société régionale wallonne du transport (SRWT) par le gouvernement wallon, souffre d'une "posture managériale inadéquate" selon les termes du jury de sélection des candidats dont La Libre Belgique a pu consulter le rapport.

Selon le rapport 2013 de l'Observatoire sociale du groupe TEC, la société a enregistré l'an dernier un total de 16 jours de grève, peut-on lire mardi dans L'Echo.

Le groupe TEC supprimera certains parcours de bus dans le cadre du plan d'économies 2013-2014, a indiqué mardi Jean-Marc Vandenbroucke, administrateur général de la Société wallonne des Transports (SRWT). Quarante équivalents temps-plein sur 4.900 sont concernés.

Le groupe Tec devrait enregistrer un bénéfice d'environ 2 millions d'euros en 2011, grâce principalement à la hausse de plus de 5% du trafic par rapport à 2010, à environ 293 millions de passagers.