Tout sur SPF Emploi

L'inspection du travail du SPF Emploi a contrôlé 34 agences intérim et 141 entreprises utilisatrices d'intérimaires cette année, indique-t-elle lundi. Les inspecteurs ont émis 111 avertissements et ont dû mettre le travail à l'arrêt dans deux cas. Ils constatent néanmoins une amélioration de la situation cette dernière décennie.

Ryanair s'apprête à affronter un important mouvement social les 25 et 26 juillet des syndicats belges, espagnols, portugais et italiens ayant préparé un arrêt de travail ces jours-là. En Belgique, la compagnie a déjà annoncé l'annulation d'environ un tiers des vols. Un nombre tout à fait insuffisant vu l'ampleur des actions selon la CNE, qui redoute que l'entreprise irlandaise ne "chipote avec les législations" en faisant notamment appel à du personnel basé dans d'autres pays.

Les délégués de la CGSLB ont approuvé jeudi le protocole d'accord sur la restructuration du groupe de supermarchés Carrefour, précise le syndicat libéral dans un communiqué. Il rejoint ainsi la LBC/NVK, l'aile flamande de la CNE, qui avait approuvé le texte mercredi. Le Setca n'a, lui, pas (encore) donné son approbation, bloquant sur trois points pour lesquels butent sur trois points, pour lesquels la formation socialiste attend une réaction de l'entreprise.

Qui dit nouvelles technologies, dit nouvelles possibilités. Elles sont une condition nécessaire pour créer de la croissance économique mais génèrent beaucoup d'incertitude. Quelles seront demain les conséquences de la technologie d'aujourd'hui ? Les supputations vont bon train quant aux nouvelles technologies de demain et aux conséquences précises sur l'économie et les emplois.

En 2014, le taux d'emploi s'élevait à 73% pour la population d'origine belge, tandis que les taux d'emploi des personnes d'autres origines (hors-UE) ne dépassaient pas les 46%, ressort-il du troisième monitoring socio-économique du SPF Emploi et d'Unia présenté mercredi. La Belgique est le pays de l'UE où le gouffre est le plus marqué.

Fin juin, le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale publiait un nouveau rapport sur l'inégalité salariale entre les femmes et les hommes. Les chiffres qui y sont présentés annoncent des améliorations, même si des écarts sensibles existent toujours. La discrimination de genre est-elle encore une réalité ? Si la question est simple, sa réponse l'est en revanche beaucoup moins.

L'écart salarial sur base des salaires horaires s'élève à 7,6% en Belgique, pour 16% en moyenne en Europe, selon des chiffres de 2014 publiés mardi dans le rapport annuel de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes, le SPF Emploi, la DG Statistique et le Bureau du Plan. Il était de 8% l'année précédente. Sur base annuelle, l'écart monte à 20,6%, contre 20,9% en 2013.

Quelque 12.000 emplois sont menacés par des licenciements collectifs annoncés depuis le début de l'année en Belgique, soit près de deux fois plus que pour toute l'année 2015, ressort-il des statistiques du SPF Emploi et d'un décompte de l'agence Belga.

L'année passée, les bonus salariaux collectifs versés aux employés ont franchi la barre des 619 millions d'euros, contre 526 millions d'euros en 2014, indiquent des chiffres de la Direction générale Relations collectives de travail du SPF Emploi. Entre 95.000 et 275.000 travailleurs par trimestre ont ainsi touché un bonus en 2015.

Les entreprises qui respectent leurs obligations en matière de quotas de jeunes sont de moins en moins nombreuses, relève le Conseil national du travail mardi. Les personnes peu qualifiées et d'origine étrangère sont très peu représentées parmi les jeunes travailleurs.