Tout sur Solvay

La mobilité aérienne urbaine est presque prête au décollage. Vertical! Parmi la tripotée de sociétés qui veulent être du voyage, la britannique Vertical Aerospace est l'une des plus avancées dans son projet de "taxi volant". Le groupe Solvay l'épaule sur le volet matériaux. Le premier vol test est prévu fin 2021. La mobilité de demain se rêve à ciel ouvert.

Le groupe Solvay a lancé l'an dernier sa stratégie One Planet, à travers laquelle elle s'assigne d'ambitieux objectifs de réduction des émissions et de consommation des ressources. Ilham Kadri fait le point sur les premières avancées concrèteLs.

Le groupe automobile Renault a rejoint le consortium lancé en septembre dernier par Veolia, leader mondial des services à l'environnement, et le groupe chimique belge Solvay afin d'améliorer la récupération et le recyclage des métaux rares utilisés dans les batteries des véhicules électriques et hybrides. C'est ce qu'annoncent jeudi les désormais trois partenaires. Leur ambition est donc de recycler en circuit fermé les métaux des batteries électriques en fin de vie en Europe.

Face à des résultats 2020 en net recul, le groupe a décidé d'accélérer sa restructuration et supprimera 500 postes supplémentaires dans le monde d'ici à fin 2022.

Originellement, la plateforme digitale s'appelle You. Elle a été imaginée et déployée chez Solvay. Cet outil multi-facettes, qui permet la gestion de carrières et des performances et le feed-back permanent, existe aujourd'hui indépendamment de Solvay sous le nom de Huapii.

La direction de Solvay a annoncé mercredi matin au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire son intention de supprimer 101 postes de son site de Neder-over-Heembeek, ainsi que la délocalisation de 15 autres, a confirmé le syndicat chrétien. Trente-sept nouvelles affectations y seront par ailleurs crées.

Se retrouver face à de potentiels investisseurs quand on a 23 ans peut être intimidant, voire traumatisant. Un épisode qui a bien failli coûter la vie à Kazidomi, start-up belge très en vue dans l'e-commerce. Heureusement, Emna Everard a suivi son étoile.

Fin 2018, Jean-Pierre Clamadieu quittera son poste à la tête de Solvay, l'entreprise chimique dont il a fait, en l'espace de sept ans, un des numéros un mondiaux dans le domaine des matériaux avancés. Pour "Trends-Tendances", le Français a accepté de dresser un bilan de cette expérience et de nous parler de son prochain employeur, un certain Engie, qui l'obligera forcément à garder un oeil sur la Belgique.

Solvay a confirmé mardi ses objectifs pour 2018, après de bonnes performances dans son secteur de composants innovants destinés à l'aéronautique et l'automobile. Le groupe chimique belge, dont le bénéfice net a crû de 9,8% au deuxième trimestre à 339 millions d'euros, table toujours pour l'ensemble de l'année sur une hausse de son bénéfice d'exploitation (EBITDA) comprise entre 5 et 7%.

L'équipementier automobile français Plastic Omnium va ouvrir au premier semestre 2019 un centre de recherche fondamentale dédié aux nouvelles technologies, annonce mardi L'Echo. Cet investissement de quelque 50 millions d'euros devrait se concrétiser à Bruxelles.

Nicolas Boël, le président de Solvay, supervise la recherche du nouveau CEO qui succédera au Français Jean-Pierre Clamadieu invité à assumer la présidence du géant énergétique Engie. Pour "Trends-Tendances", Nicolas Boël évoque l'avenir de Solvay après le départ de l'homme qui a mené de main de maître la métamorphose du groupe de chimie.