Tout sur RGPD

Les petites et moyennes entreprises (PME) belges sont au courant de l'existence du Règlement général sur la protection des données (RGPD) et veulent l'appliquer, mais le suivi s'annonce compliqué, ressort-il samedi d'une étude du prestataire de services RH Acerta. Plus d'un quart (27%) d'entre elles disent ainsi n'avoir rien entrepris pour que leur dossier soit à jour en fonction des évolutions législatives alors que cette réglementation est entrée en vigueur le 25 mai dernier.

Les règles de protection des données personnelles d'un série de géants de l'internet tels que Google, Facebook, Apple ou Amazon semblent ne pas répondre entièrement aux exigences de la nouvelle réglementation européenne. C'est ce que concluent, dans une étude, la plate-forme européenne de défense des consommateurs (BEUC) et l'Institut universitaire européen (IUE) de Florence.

Ces derniers mois ont assurément fait la part belle au RGPD, le nouveau règlement européen relatif au traitement des données à caractère personnel. Les messages alarmistes ont plu de toutes parts. Contacter les consommateurs sans leur consentement explicite ne serait, par exemple, plus possible. Et pourtant... La réalité offre de nombreuses opportunités, comme en témoignent Marga Caproni et Stéphanie De Smedt, respectivement Counsel et Senior Associate chez Loyens & Loeff. Leur point de vue ? Le 25 mai 2018 ne marque pas la fin brutale des possibilités dont nous disposions, mais le début d'une nouvelle manière de concevoir les données à caractère personnel.

Quelque 15.000 clients Orange pourraient avoir été victimes d'une fuite de données, rapporte vendredi le site spécialisé Techzine. Les clients concernés ont été avertis jeudi par mail. La fuite probable remonte à fin mai lorsque l'opérateur a constaté qu'un serveur utilisé pour des tests avait été consulté illégalement. Selon la nouvelle réglementation sur la protection des données (RGPD), une fuite de ce genre doit être communiquée dans les 72 heures au régulateur compétent, l'Autorité de protection des données, ancienne Commission vie privée.

Cela n'aura échappé à personne, l'introduction du Règlement général sur la protection des données (RGPD) a obligé les détenteurs de données à nous informer sur les données détenues, sur ce qu'il en est fait et dans quelles modalités nous pouvons les consulter ou nous en procurer une copie.

Comme vous, je suis assailli depuis plusieurs jours par des dizaines de mails me demandant d'accepter de nouvelles conditions générales d'utilisation. Le plus souvent ce sont des sites de e-commerce ou des lettres d'information en ligne.

Le RGPD débarque avec son lot de questions et de craintes pour les PME et TPE. " Trends-Tendances " a identifié 15 cas d'école très concrets... et propose des solutions pour les aborder sereinement.

Vous dirigez une petite entreprise ? Vous avez lancé votre start-up ? Vous êtes indépendant ? Le nouveau règlement européen sur la protection des données vous concerne. " Trends-Tendances " vous aide à passer le cap, sans (trop de) stress. Gilles Quoistiaux

Le 25 mai prochain, le monde va changer pour les entreprises privées, mais également pour les entreprises publiques. Nos données personnelles seront mieux protégées grâce à l'instauration d'une nouvelle réglementation européenne qui répond au doux nom de RGPD, règlement général sur la protection des données.

L'application de messagerie instantanée WhatsApp a relevé à 16 ans son âge minimum d'utilisation dans l'Union européenne, contre 13 jusqu'à présent, en prévision du nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), a-t-elle annoncé sur son site.