Tout sur Pétrole

Le groupe pétrolier portugais Galp et son partenaire italien ENI ont renoncé lundi à un projet de forage pétrolier controversé au large des côtes portugaises, dont la concession pour y effectuer de la prospection expirait en janvier prochain, a annoncé Galp.

Les exportations de pétrole sont désormais à l'arrêt dans le "croissant pétrolier" libyen, poumon économique situé dans le nord-est du pays, dans un nouvel épisode du bras de fer entre autorités politiques rivales sur la gestion des revenus de l'or noir.

Le groupe britannique BP a annoncé lundi le lancement de l'exploitation du gisement géant Shah Deniz 2 en Azerbaïdjan, représentant un investissement de 28 milliards de dollars, qui s'inscrit dans la volonté des Européens de réduire leur dépendance au gaz russe.

L'homme fort de l'est libyen, Khalifa Haftar, a annoncé jeudi le lancement d'une offensive pour "nettoyer" le Croissant pétrolier et écraser les groupes "ennemis", alors que cette région du nord-est du pays, poumon de l'économie libyenne, est en proie à de nouvelles violences.

Le conglomérat industriel américain General Electric a annoncé lundi qu'il allait fusionner ses activités dans les technologies et services au secteur pétrolier et gazier avec son compatriote Baker Hughes pour former une nouvelle entité au chiffre d'affaires annuel de 32 milliards de dollars.

La nouvelle chute des cours du pétrole entraînera en 2016 un net déclin de la production pétrolière des pays hors Opep, surtout aux Etats-Unis, tout en continuant à soutenir plus que prévu la demande mondiale, selon l'Agence internationale de l'Energie (AIE).

Les cours du pétrole ont lourdement rechuté mardi à New York, victimes de la vague d'inquiétude ayant pesé sur tous les marchés financiers après la publication d'indices manufacturiers décevants notamment en Chine et aux Etats-Unis, qui ont renforcé les inquiétudes vis-à-vis de la demande de pétrole.

La baisse du prix des produits pétroliers modifie manifestement les comportements des consommateurs. Les commandes de mazout de chauffage ont été exceptionnellement nombreuses au mois d'août, rapporte mercredi la Fédération belge des négociants en combustibles et carburants (Brafco). Un comportement logique, selon elle, puisque la baisse a bientôt atteint sa limite.

Les cours des matières premières évoluaient lundi à des plus bas de 16 ans, plombés par la chute du brut, les craintes liées à l'économie chinoise entraînant les investisseurs vers des valeurs refuge telles que l'or.