Tout sur Otan

Jusqu'à l'arrivée de la Covid-19, l'économie américaine sous Donald Trump semblait, au premier regard, être en bonne forme. Mais sous le plâtre, les fissures se font de plus en plus profondes. Voici les six grands chantiers auxquels Joe Biden devra s'atteler.

Les Etats-Unis ont commencé à se replier sur eux-mêmes du temps de Barack Obama. Mais le slogan "America First" cher à Donald Trump a renforcé la probabilité de conflits à divers endroits de la planète.

Le ministre américain de la Défense a prévenu samedi les Européens qu'en autorisant l'équipementier télécoms chinois Huawei pour construire les réseaux 5G ils risquaient de "menacer" l'Otan.

Le groupe Herstal a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 5,7% par rapport à 2017, à 828,9 millions d'euros, annonce mardi l'entreprise liégeoise spécialisée dans l'armement. L'exercice 2018 se solde par un résultat net consolidé de 59,4 millions d'euros duquel l'assemblée des actionnaires a décidé de verser un dividende de 20 millions.

Securitas a décroché le contrat pour les activités de gardiennage privé sur le site du quartier général de l'Otan à Bruxelles, fait savoir mercredi la société de sécurité et de gardiennage. Depuis le 1er janvier dernier, elle assure ainsi une série de tâches basiques en remplacement de son prédécesseur Seris. Ce contrat, d'une durée de cinq ans mais dont le montant est confidentiel, fait partie du top 5 en chiffre d'affaires pour l'entreprise, confie-t-elle.

La Belgique avait déjà opté pour les Etats-Unis et ses F-35 avant même que l'appel d'offres pour le remplacement des avions F-16 ne soit lancé, a indiqué mardi Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, au cours d'une conférence à Paris. Les liens que la Belgique entretient avec l'OTAN pourraient en partie expliquer cette décision, selon l'homme d'affaires. En outre, l'industrie de la défense en Europe affiche souvent une préférence pour les produits américains.

La devise turque a chuté vendredi dernier de 16% et elle a entraîné avec elle la baisse des actions bancaires européennes. Cette chute démontre la force de la puissance économique américaine. Amid Faljaoui nous explique que Trump a fait baisser la livre turque et le rouble russe; il a aussi fait vaciller l'économie iranienne et a fait trembler la bourse chinoise.