Tout sur mer du Nord

A quelques jours de l'ouverture de la saison des moules, voici le portrait de la poissonnerie familiale A. Verbiest, également grossiste en produits de la mer. Une histoire démarrée à Ostende en 1932, mais qui prit rapidement le chemin de la capitale...

Les grands groupes pétroliers, qui avaient accusé le coup ces dernières années, affichent à nouveau des profits au sommet, dans le sillage de la remontée du prix du baril. Voici un an, l'or noir se négociait encore aux environs des 61 dollars (pour le Brent de la mer du Nord), alors qu'au début du mois d'octobre, il titillait les 87 dollars.

Le prix du baril de pétrole Brent a atteint lundi son niveau le plus élevé depuis novembre 2014, à près de 81 dollars, après la décision de l'Opep et ses partenaires de ne pas augmenter la production malgré les pressions de Donald Trump.

Les automobilistes l'ont certainement remarqué : faire le plein à la pompe coûte aujourd'hui nettement plus cher qu'au début de l'hiver. En cause, bien sûr, l'envolée du prix du baril sur les marchés internationaux.

La très respectée Marine Conservation Society a, pour la première fois, suggéré aux Britanniques un top 10 des poissons à consommer tant pour leur durabilité que pour le soutien aux pêcheurs locaux.