Tout sur La Libre Belgique

Les professions libérales sont toujours plus féminines

Parmi les indépendants à titre principal, les femmes représentent près d'un tiers des effectifs depuis cinq ans, mais au sein des professions libérales en particulier, la répartition est plus égalitaire, rapporte mercredi La Libre Belgique, sur base d'une étude de l'Union des classes moyennes (UCM).

La CNE reproche à Ryanair "d'importer le conflit du Portugal vers la Belgique"

Des arrêts de travail au sein du personnel de Ryanair commenceront mercredi au Portugal. Le personnel basé en Belgique ne participe pas à ces grèves mais les aéroports du pays pourraient être touchés par ces arrêts. Selon la CNE, citée par La Libre Belgique, la direction de la compagnie aérienne a par ailleurs demandé au personnel basé en Belgique de remplacer les hôtesses et stewards grévistes portugais sur plusieurs vols. Bref de "casser" le mouvement, déplore le syndicat.

Le contrôle des chômeurs pousse les femmes vers l'incapacité de travail

Le programme de contrôle des chômeurs, entré en vigueur dans les années 2000, multiplie par deux le nombre de personnes qui passent chaque trimestre du régime de chômage vers le régime d'invalidité, selon les conclusions d'une étude relayée par La Libre Belgique, mercredi. Les femmes sont particulièrement concernées.

De Croo ne veut pas d'un tax shift, mais plaide pour un "tax cut"

Le ministre des Finances Alexander De Croo (Open Vld) a indiqué dans une lettre adressée au Conseil supérieur des finances qu'il souhaitait une baisse des impôts et ne voulait pas d'un tax shift, selon des informations rapportées par L'Echo et La Libre Belgique.

"Brussels Airlines pourrait changer de nom sur ses vols européens"

Christina Foerster, la nouvelle CEO de Brussels Airlines, affirme que la compagnie belge, désormais intégrée dans Eurowings, n'est plus en danger immédiat mais doit être plus rentable. Le nom de la société pourrait changer sur le réseau européen, annonce l'Allemande au cours d'un entretien accordé à La Libre Belgique mardi.

"Ikea veut supprimer 115 emplois... et en créer 106"

Dans le cadre de la restructuration annoncée en novembre, Ikea veut supprimer 115 emplois en Belgique mais, parallèlement, en créer 106, a indiqué mercredi une porte-parole de l'enseigne d'ameublement, confirmant une information de La Libre Belgique. Jusqu'ici, la suppression de "100 à 120 emplois" et la création d'une centaine de nouvelles fonctions avaient été évoquées.