Tout sur inondation

Une digue écologique est en test à Lincent. Cette digue réalisée à base de pieux, de treillis et de paille doit servir à éviter les coulées de boue. Jeudi dernier, plusieurs voiries avaient été gagnées par d'importantes coulées de boue.

Les deux tempêtes de 2010, en février et juillet, ont coûté au total 194 millions d'euros aux assureurs belges. Ajoutez à cela les inondations de novembre, avec une facture de 98,1 millions d'euros... au bas mot, puisque ce montant pourrait s'accroître encore.