Tout sur Indépendants

Il arrive qu'un employeur en vienne à se demander quel est - ou quel devrait être - le vrai statut social d'un de ses collaborateurs : indépendant ou salarié ? Une question qui appelle une réponse claire si l'on ne veut pas risquer d'être accusé d'employer des faux indépendants.

Si 97% des entreprises belges font appel à des indépendants, elles ne sont que 18,8% à leur confier des postes stratégiques, selon la dernière étude menée par le prestataire de services RH SD Worx publiée mardi. Avec ce taux, les sociétés belges se situent bien en-dessous de la moyenne des quatre autres pays européens étudiés (27,2%).

En Belgique, le nombre total d'indépendants est en constante augmentation depuis 2002. L'an dernier, ils étaient 1.087.763 (708.203 hommes et 379.560 femmes) sur le marché, soit 2,76% de plus qu'en 2016, indique jeudi l'Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (Inasti), dans son rapport annuel.

Le nombre de primo-employeurs s'est élevé à 16.100 au premier semestre 2016, ce qui représente une augmentation de 3.406 ou 27% par rapport au premier semestre 2015, rapporte mercredi, sur base de statistiques de l'ONSS, le ministre des Classes moyennes, Indépendants, PME et de l'Agriculture, Willy Borsus.

En 2014, 16,6% de tous les indépendants à titre principal, soit 114.878 indépendants, ont gagné moins de 10.000 euros par an, soit 833 euros par mois, ressort-il de données de l'Inasti analysées par le syndicat neutre pour indépendants (SNI).

Les grandes idées de réforme fiscale, très vaguement annoncées par le gouvernement dans son programme, semblent actuellement se limiter à un prétendu "glissement fiscal", dont la portée maximale annoncée devrait être de 5 milliards d'euros, soit environ 1,5 % seulement du PIB.

Le nombre d'indépendants affiliés à l'Institut national d'assurances sociales (Inasti) a encore augmenté l'année dernière par rapport à 2012. Ils ont franchi le cap du million (659.548 hommes et 341.553 femmes), avec 12.534 unités supplémentaires (+1,27%).

De plus en plus d'indépendants restent actifs après avoir atteint l'âge de la retraite. A la fin du premier semestre de cette année, on dénombrait ainsi plus de 87.000 d'entre eux qui ont décidé de travailler au-delà de 65 ans, soit une hausse de 28% comparé au premier semestre de 2010, ressort-il de chiffres du Syndicat neutre pour indépendants (SNI) que relaie L'Echo samedi.

L'an dernier en Belgique, 103.000 indépendants étaient âgés d'une vingtaine d'années. Ils étaient 10% plus nombreux dans cette catégorie d'âge par rapport à 2012, selon le Syndicat neutre pour indépendants (SNI), qui avance des chiffres de l'Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (INASTI). Durant la même période, le nombre total d'indépendants n'a augmenté que d'1,7%.