Tout sur InBev

AB Inbev revoit ses objectifs à la baisse

Anheuser-Busch (AB) InBev, numéro un mondial de la bière, a enregistré au troisième trimestre un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 4,032 milliards de dollars, en recul de 2% sur un an, a annoncé le groupe vendredi. Ce dernier a par ailleurs revu ses objectifs 2016 à la baisse.

AB InBev lance une nouvelle offre sur SABMiller

Le groupe brassicole AB InBev a officiellement lancé son offre sur son concurrent sud-africain SABMiller, au prix de 42,15 livres (57 euros) par action en cash, pour un total de 104 milliards de dollars (92 milliards d'euros), a-t-il annoncé mercredi matin.

Aldi ne voit pas tellement de ressemblances entre sa Buval et la Jupiler

Le brasseur AB InBev examine actuellement l'opportunité de prendre des mesures contre la bière des magasins Aldi, la Buval, indique VTM Nieuws mardi. Le nouveau packaging des bouteilles de Buval est jugé par AB InBev fort proche du design Jupiler. De son côté, Aldi estime n'avoir rien à se reprocher.

InBev investit 55 millions sur son site historique de Louvain

La filiale belge du géant brassicole AB InBev va investir 55 millions d'euros sur son site historique de Louvain. Ces moyens permettront d'augmenter la production de Stella Artois sur place de 33%, à 12 millions d'hectolitres, a annoncé jeudi InBev Belgique.

Où vivent les 500 Belges les plus riches ?

Trois quarts des 500 Belges les plus riches vivent en Flandre, le reste étant équitablement réparti entre Bruxelles et la Wallonie, nous apprend le site internet derijkstebelgen.be (les Belges les plus riches), un nouveau site internet dédié aux personnes les plus fortunées du royaume et présenté lundi par son fondateur, Ludwig Verduyn.

InBev, les fiscalistes savent pourquoi...

S'il a fallu moins de trente ans aux brasseries Piedboeuf et Artois pour devenir le n°1 mondial de la bière, elles le doivent, aussi, à une fiscalité sur les sociétés très compétitive.

AB InBev en discussions pour une reprise de SABMiller

AB InBev discute actuellement avec les banques à propos du financement d'une reprise de SABMiller, a indiqué lundi Dow Jones, à l'appui de sources anonymes. L'offre s'élèverait à 75 milliards de livres, soit quelque 94,2 milliards d'euros.

Le bénéfice d'AB InBev bondit, boosté par le mondial au Brésil

Le groupe brassicole AB InBev a vu ses volumes totaux augmenter d'1% au deuxième trimestre, à 119 millions d'hectolitres, le volume de ses "propres bières" affichant une hausse de 0,5%, à 107,122 millions d'hectolitres, favorisée par la croissance de 7,2% au Brésil, de 1,5% au Mexique et de 4,6% en Chine, a-t-il annoncé jeudi. Son bénéfice bondit de 74% au deuxième trimestre.

InBev augmente le prix de la bière, suivi par Alken Maes?

L'annonce, par AB InBev, de l'augmentation du prix de la bière dès le 1er février 2013 est "un nouveau coup dur pour le secteur de l'horeca, surtout pour les cafés qui, en raison de l'interdiction de fumer, ont vu diminuer sensiblement leurs revenus et qui ont connu une hausse des faillites", a réagi mardi le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) dans un communiqué.

Inbev et Google parmi les multinationales les moins transparentes

Le géant brassicole Anheuser-Busch InBev compte parmi les multinationales les moins transparentes, aux côtés notamment de Google, de Toyota et de Berkshire Hathaway, selon un classement publié mardi par l'organisation Transparency International. "Le rapport montre que très peu de sociétés publient des comptes sur leur contribution aux économies des pays où elles opèrent", résume TI dans un communiqué de presse.

Comme InBev, Alken-Maes augmente le prix de ses bières

Le brasseur Alken-Maes va augmenter le prix de ses bières, et emboîte ainsi le pas à InBev Belgium, qui procédera le 1er juin en Belgique à une augmentation de 3% du prix de ses bières, rapporte mardi Het Nieuwsblad. D'autres brasseurs, comme Haacht, attendraient quant à eux l'automne.

AB InBev gagne en justice contre... 10 habitants du Missouri

Des habitants du Missouri avaient déposé plainte contre le rachat d'Anheuser-Busch par InBev en 2008. Selon eux, cette fusion mettait la concurrence sur le marché de la bière en danger et ferait grimper le prix de leur boisson favorite. Ils ont été déboutés.