Tout sur George Soros

Facebook s'est défendu jeudi d'avoir orchestré une campagne de dénigrement visant entre autres le financier George Soros, afin de détourner l'attention du scandale autour de l'ingérence russe avant les élections américaines de 2016, un reproche que lui fait le New York Times dans une longue enquête.

La police fédérale (FBI) enquêtait mardi après la découverte la veille d'un engin explosif dans la boîte aux lettres de la résidence new-yorkaise du milliardaire et philanthrope américain George Soros, devenu bête noire des partisans de théories du complot et des nationalistes européens et américains.

Il est accusé d'avoir soutenu un coup d'Etat en Macédoine et des manifestations en Hongrie, quand ce n'est pas d'avoir fabriqué la crise migratoire vers l'Europe: le financier américain George Soros est devenu le bouc émissaire privilégié d'un nombre croissant de dirigeants aux penchants autoritaires.

La plupart des gens n'ont pas accès aux forums et autres débats qui se déroulent en ce moment au Forum de Davos, le lieu de rencontre annuel des puissants de ce monde. Fort heureusement la presse joue bien son rôle et nous avons malgré tout un compte rendu de ce qui est dit là-bas.

Le milliardaire américain George Soros, très hostile à Donald Trump, a étrillé jeudi soir à Davos le prochain président américain à quelques heures de son investiture, le traitant "d'apprenti-dictateur" qui va échouer dans son mandat, minera le soft power de Washington et prépare une guerre commerciale.

Le milliardaire américain George Soros est l'un des dix principaux actionnaires du constructeur italien de voitures de sport Ferrari, une information qui a fait bondir le titre à Milan et à New York, où il est en berne depuis son introduction en Bourse.

Les épargnants belges qui ont investi une partie de leur épargne en Bourse ont eu très chaud cette semaine. En particulier lundi et jeudi, deux jours particuliers durant lesquels les Bourses chinoises ont même dû être fermées par les autorités.

Le milliardaire et patron de hedge funds George Soros a estimé, lors d'une conférence au Sri Lanka, que l'on était peut-être à la veille d'un nouveau cataclysme financier. La chute des bourses chinoises cette nuit, et ses effets sur les bourses européennes ce matin rendent tout le monde très nerveux.