Tout sur Fluvius

L'opérateur télécom Telenet et le gestionnaire de réseau de gaz et d'électricité Fluvius ont conclu un accord contraignant pour la réalisation d'un "réseau de données du futur" en Flandre, indiquent-ils mardi dans un communiqué. Leur objectif est de fournir, à terme, des vitesses de connexion de 10 Gigabits par seconde (Gbps), soit de décupler la vitesse actuelle proposée par Telenet.

Il est essentiel que les différents opérateurs de télécommunications soient sur un pied d'égalité pour le déploiement de la fibre optique en Flandre. C'est ce qu'a souligné lundi le CEO de l'opérateur télécom Proximus, Guillaume Boutin, en marge de la millionième connexion (celle de l'Atomium) à la fibre optique de l'entreprise semi-publique.

Le fournisseur d'énergie liégeois Mega a fait une offre de reprise à tous les clients de l'énergéticien flamand Watz, actuellement en difficulté financière et ayant demandé lundi à la justice d'être protégé contre ses créanciers, a fait savoir l'entreprise wallonne. Watz a fourni en octobre environ 22.000 foyers en Flandre en électricité et 12.000 ménages en gaz, et est également actif à moindre mesure en Wallonie.

Telenet et Fluvius, le gestionnaire de réseau gaz et électricité flamand, se sont accordés sur une lettre d'intention non contraignante concernant l'évolution de leur infrastructure de réseau hybride fibre optique/câble coaxial ('HFC') en Flandre, annonce l'opérateur jeudi matin. Avec cette signature, les deux organismes franchissent une nouvelle étape dans la réalisation du 'réseau de données du futur'.

L'objectif d'Atrias, qui devait démarrer le 1er septembre, est de faciliter l'échange d'informations entre les gestionnaires de réseau comme Ores et Resa, les fournisseurs d'énergie comme Electrabel ou Luminus et les régulateurs régionaux comme la Cwape ou Brugel. Attendu le 1er septembre, le lancement est reporté à novembre selon L'Echo.

À partir du 1er janvier 2021, toute personne faisant placer des panneaux solaires sur son toit recevra un compteur numérique. Celui-ci ne tournera plus à l'envers quand de l'énergie est injectée sur le réseau. Une prime compensatoire unique est prévue.