Tout sur Fédération des entreprises de Belgique

La Fédération des entreprises de Belgique appelle à prolonger au-delà du 1er janvier le régime de chômage temporaire consécutif à l'épidémie de coronavirus, indique-t-elle dans un communiqué diffusé vendredi dans la foulée du Comité de concertation. Les autorités ont annoncé une série de mesures renforcées visant à freiner la croissance du nombre de contaminations au coronavirus.

La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) s'est dite soulagée vendredi soir, à l'issue du comité de concertation, qu'il ne soit pas (encore) question d'un deuxième confinement général. "Cela représenterait un désastre pour des dizaines de milliers d'entreprises et leurs travailleurs." Elle souhaite toutefois une concertation avec le gouvernement sur les mesures à prendre pour éviter une vague de faillites.

L'activité économique était en retrait de 21% par rapport à la normale, mi-mai, et la Fédération des entreprises de Belgique s'attend à ce que ce niveau d'activité soit encore inférieur de 5 à 9% dans six mois. "Une reprise soutenue est envisageable si un nouveau gouvernement est rapidement formé et met en place un plan de relance cohérent, investissant dans l'avenir des entreprises et donnant un ballon d'oxygène aux ménages", indique la FEB dans son Focus conjoncture semestriel, diffusé vendredi.

Le Groupe des Dix a décidé de reporter la procédure pour les élections sociales à l'automne, et ce en raison des mesures de confinement imposées par le gouvernement pour endiguer la propagation du coronavirus, rapporte mercredi la Fédération des entreprises de Belgique (FEB).

"Un gouvernement doté des pleins pouvoirs s'imposait", a estimé dimanche soir la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) en réaction à l'annonce des pouvoirs spéciaux octroyés durant 6 mois au gouvernement de la Première ministre Sophie Wilmès, dans un contexte de lutte contre la pandémie de coronavirus Covid-19.

Les Objectifs de développement durable, ces ambitieux objectifs que se sont fixés les Nations Unies pour 2030, offrent une foule d'opportunités aux entreprises. " Le développement durable et la croissance rentable peuvent, en effet, aller de pair. Cela devient un modèle d'affaires en soi ", estime la Fédération des entreprises de Belgique.