Tout sur ETF

Alors que le bitcoin vole à nouveau de record en record, la question de son intégration dans un portefeuille diversifié se pose pour de plus en plus d'investisseurs. Si aucun scénario ne peut être complètement écarté, le bitcoin ne constitue à l'heure actuelle certainement pas une valeur refuge.

Les " exchange-traded funds " (ETF) sont le nouveau mantra de l'investisseur retail. Bon marché, transparent et diversifié, ce nouvel instrument, également appelé tracker indiciel, a assurément le vent en poupe chez nous. Charles Symons d'iShares et Gorik Nelissen de Keytrade Bank lancent un vibrant plaidoyer en faveur de ces nouveaux fonds d'investissement démocratiques.

Les ETF (exchange-traded funds) sont la manière idéale pour un investisseur de profiter de la connaissance et des perspectives que comprennent les indices boursiers. Les ETF sont, dès lors, les fonds par excellence pour les investisseurs qui n'ont pas toujours le temps ou l'envie de suivre activement leur portefeuille. Mais comment fonctionnent-ils précisément ?

Les ETF (exchange-traded funds) sont en plein essor dans notre pays. Logique : cette manière transparente et abordable d'investir se prête idéalement à tous ceux qui n'ont ni le temps ni les connaissances pour investir eux-mêmes en actions. La popularité croissante des ETF permet même de distinguer certaines tendances futures. À quoi ressemblera le futur de ces fonds ?

Les fonds indiciels européens commencent à avoir autant de succès que les fonds indiciels américains. En cause, du moins en partie : les piètres performances des fonds activement gérés (même si les fonds obligataires performent mieux).

Les syndicats représentant les travailleurs du secteur du transport, réunis au sein de l'ETF, la Fédération Européenne des Travailleurs des Transports, ont manifesté mercredi matin au rond-point Schuman à Bruxelles, devant les institutions européennes. Ils contestent la proposition de la Commission européenne de modifier les règles en matière de temps de repos, ainsi que le dumping social.