Tout sur Edebex

Le marché belge des start-up fintechs compterait pas moins d'une centaine d'acteurs différents. Encore beaucoup de petites boîtes : seules quatre d'entre elles dépasseraient les 20 millions d'euros de valorisation. Mais elles entrent dans un stade plus avancé et le marché s'apprêterait à décoller.

La plateforme d'échange de créances commerciales Edebex annonce mardi avoir franchi le cap des 125 millions d'euros de factures échangées en ligne, soit un volume qui a plus que doublé depuis 2016. La start-up bruxelloise ne compte pas s'arrêter en si bon chemin puisque, non contente d'avoir fait de la France son marché principal, elle s'attaque désormais aux Pays-Bas.