Tout sur Athènes

Sur les plages paradisiaques de Crète et dès leur arrivée à l'aéroport d'Héraklion, les touristes se réjouissent d'un "retour à la vie normale, avant le covid": la Grèce a rouvert sa saison touristique vendredi, sous un soleil radieux, levant d'un même élan son confinement de sept mois.

Brussels Airlines a lancé mercredi son offre de destinations de vacances pour la saison d'été 2021. En plus des villes habituelles, la compagnie aérienne proposera deux vols hebdomadaires vers Bari, dans la région des Pouilles, au sud de l'Italie. Après une année 2020 difficile, l'entreprise dit envisager l'été prochain avec prudence.

Les touristes venant en Grèce à partir du 1er juillet devront remplir un questionnaire en ligne 48 heures à l'avance et recevront un code-barre qui déterminera s'ils doivent être soumis à un test de dépistage à leur arrivée.

L'unique renaissance en vue pour le pays est la célébration d'un 500e anniversaire.

Que penseriez-vous d'une société dont le service comptable aurait laissé passer tellement de fautes que, finalement, son auditeur lui aurait renvoyé sa copie ? Qui ne disposerait pas d'un inventaire fiable de ses immobilisations corporelles et incorporelles ? Dont les comptables seraient incapables de se conformer à la législation ? Et qui, horreur suprême, piétinerait allègrement les sacro-saints principes de la comptabilité en partie double ?

Alexandra "n'a pas le sentiment" d'être entendue des décideurs à Bruxelles. À l'instar de nombreux jeunes Grecs, frappés de plein fouet par la crise, l'étudiante n'est pas sûre d'aller voter le 26 mai pour une Europe qu'elle juge responsable du chômage et de la baisse du pouvoir d'achat en Grèce.

Les intérêts réalisés depuis 2010 sur les obligations grecques achetées pour alléger la dette du pays surtout par l'Allemagne, seront retournés à la Grèce, a assuré samedi le ministre allemand des Finances Olaf Scholz, soulignant que "personne ne veut gagner de la crise grecque".

C'est ce lundi qu'a pris fin le troisième programme d'aide au pays. une page traumatisante se tourne, mais l'avenir reste lourd d'incertitudes.

Après plusieurs années de profonde récession et trois programmes d'aide, Athènes a officiellement rompu lundi avec la tutelle de ses créanciers de la zone euro et du Fonds monétaire international (FMI). Voici cinq chiffres clés sur cette crise qui a ébranlé l'Union européenne.

Le Premier ministre Alexis Tsipras est apparu brièvement vendredi avec une cravate, pour la première fois depuis qu'il a été nommé Premier ministre, au soir d'un accord de l'Eurogroupe actant la fin des programmes d'aide pour la Grèce.

Les ministres des Finances de la zone euro ont affiché jeudi leur optimisme avant une réunion destinée à fixer les modalités de sortie de la Grèce des programmes d'aide dont elle bénéficie depuis huit ans, dont des mesures d'allègement de sa dette.