Tout sur Anne Snick

Cinquante ans après le rapport du Club de Rome, la prise de conscience, que nous devons apprendre à vivre dans les limites de la planète, n'a toujours pas eu lieu, déclare Anne Snick, systématicienne et membre du Club de Rome. "Que l'on continue à enseigner aux étudiants des cours d'économie basés sur un modèle capitaliste, sans remettre en cause la croissance, n'est rien de moins qu'un crime contre l'humanité."