Tout sur aéroport de Zaventem

L'aéroport de Zaventem a rouvert ses portes aux voyageurs lundi en même temps que les frontières internes de l'UE. Dieter Vranckx, patron de Brussels Airlines, se dit satisfait du redémarrage des activités. "Tout se passe comme prévu. Après trois mois d'inactivité, c'est une journée importante aujourd'hui. Nous avons des vols complets presque partout, ça fait plaisir."

Brussels Airport est fin prêt pour accueillir dès lundi un grand nombre de passagers. Le contrôle systématique de la température corporelle des voyageurs a été testé vendredi, de nombreuses marques ont été apposées au sol et une quarantaine d'éviers ont été installés dans l'aéroport. Les voyageurs sont invités à se présenter une demi-heure plus tôt que la normale, soit 2h30 avant un vol Schengen et 3h30 avant un vol hors de cet espace européen.

La Flandre devrait racheter Brussels Airport, dont 75% des parts appartiennent au fonds australien Macquarie et à un fonds de pension canadien, et les 25% restants à l'État fédéral, estime l'économiste flamand Geert Noels dans une interview parue vendredi sur le site internet de La Libre Belgique.

L'inspection sociale s'intéresse aux activités de la compagnie aérienne Ryanair à l'aéroport de Zaventem (Brussels Airport). Le syndicat chrétien espère que cela mène l'entreprise irlandaise à enfin revaloriser le "statut fragile" de ses employés, rapporte De Tijd samedi.

Emirates inclura de manière exceptionnelle un Airbus A380, le plus grand avion pouvant transporter des passagers au monde, sur sa liaison biquotidienne entre Dubaï et Bruxelles le 19 avril, annonce jeudi la compagnie aérienne émiratie.

L'arrêt de travail en cours depuis vendredi matin au sein de la société de manutention Aviapartner se prolongera au minimum jusqu'à 23 heures, a indiqué l'aéroport de Zaventem (Brussels Airport) sur son compte Twitter. L'information a été confirmée de source syndicale.

L'impact financier des attentats du 22 mars qui ont frappé l'aéroport de Zaventem s'élève à quelque 90 millions d'euros pour Brussels Airport, a indiqué le CEO de l'entreprise, Arnaud Feist. Les assurances interviennent pour un montant d'environ 50 millions d'euros, précise-t-il.

Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport, ne veut pas entendre parler des amendes que la Région bruxelloise veut infliger aux compagnies aériennes qui dépasseraient les normes de bruits à partir du 1er janvier 2017. Les hésitations au sujet du survol de Bruxelles ne plaisent pas non plus au patron de l'aéroport, indique-t-il samedi dans les quotidiens De Tijd, De Morgen et Het Nieuwsblad.

Arnaud Feist, le CEO de Brussels Airport, soutient "à 100%" l'intégration complète de Brussels Airlines dans le groupe Lufthansa, a-t-il déclaré lors d'entretiens publiés par Le Soir et La Libre Belgique mardi. Il prévient cependant qu'une absorption totale de la compagnie au sein d'Eurowings serait "le scénario du pire".