Tout sur Adrien Roose

La start-up bruxelloise de vélos électriques vient de lever pas loin de 20 millions d'euros pour soutenir sa croissance. Et elle attire les investisseurs de Ferrari et d'autres grands noms. Une prouesse, alors que le contexte économique est loin d'être simple.

Après avoir levé 10 millions d'euros pour préparer le lancement de ses ventes à l'international, la start-up Cowboy confirme la commercialisation de son vélo électrique en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, dès aujourd'hui. Comment s'y prend-elle pour attaquer 3 marchés de front ?

Cinq mois à peine après sa levée de fonds de 1,4 million d'euros, Wooclap annonçait avoir atteint les 100.000 professeurs/formateurs utilisateurs, dans une centaine de pays.

(Belga) La start-up belge Cowboy se lance à l'international. Cette société qui développe des vélos électriques urbains et connectés va en effet s'attaquer aux marchés néerlandais, français et allemand, annonce-t-elle vendredi. En Belgique, l'entreprise, surtout présente au nord du pays, lance une nouvelle version de l'engin et ouvre un 'saloon' à Bruxelles, où il est possible de voir et de tester l'engin.

Levées de fonds records, hyper-croissance et international n'effraient pas Adrien Roose. Le CEO de la start-up Cowboy a vécu ces expériences entrepreneuriales au travers de la firme Take Eat Easy qu'il avait cofondée. Moins d'un an après son démarrage commercial, Cowboy prend déjà le chemin de l'international, forte d'une récente levée de fonds à 10 millions d'euros.