Tout sur actes

Les études notariales ont traité 925.000 actes en 2015, soit une hausse de 6,1% par rapport à 2014, ressort-il mardi du rapport annuel de la Fédération royale du notariat belge (FRNB). Ce phénomène est dû à la forte augmentation du nombre de transactions immobilières insufflée par les faibles taux d'intérêt. Une hausse de 15% du nombre d'actes de crédit a ainsi été constatée par rapport à 2014.