Le défaut concerne un accessoire permettant d'éclairer le sol sous les portières du véhicule. De l'humidité peut s'infiltrer et provoquer un court circuit. "Ceci peut générer de la chaleur qui peut faire fondre le plastique et entraîner de la fumée ou un incendie", explique Subaru. Dans la notification transmise à la NHTSA, Subaru précise avoir vendu cet accessoire à 53.999 exemplaires. Ils ont ont pu être installés sur 633.842 véhicules de type Forester, Legacy, Outback et Tribeca, de modèles années 2006 à 2012. "Seuls les véhicules vendus avant janvier 2012 sont potentiellement affectés", ajoute-t-il. Subaru précise avoir reçu en 2007 la première plainte pour "fumée et/ou incendie" et avoir fait plusieurs modifications pour essayer de régler le problème. Le rappel a été décidé à la suite d'un examen entamé en 2011 qui a montré que le défaut pouvait poser un problème de sécurité. (SEBASTIAN DERUNGS)

Le défaut concerne un accessoire permettant d'éclairer le sol sous les portières du véhicule. De l'humidité peut s'infiltrer et provoquer un court circuit. "Ceci peut générer de la chaleur qui peut faire fondre le plastique et entraîner de la fumée ou un incendie", explique Subaru. Dans la notification transmise à la NHTSA, Subaru précise avoir vendu cet accessoire à 53.999 exemplaires. Ils ont ont pu être installés sur 633.842 véhicules de type Forester, Legacy, Outback et Tribeca, de modèles années 2006 à 2012. "Seuls les véhicules vendus avant janvier 2012 sont potentiellement affectés", ajoute-t-il. Subaru précise avoir reçu en 2007 la première plainte pour "fumée et/ou incendie" et avoir fait plusieurs modifications pour essayer de régler le problème. Le rappel a été décidé à la suite d'un examen entamé en 2011 qui a montré que le défaut pouvait poser un problème de sécurité. (SEBASTIAN DERUNGS)