Des chaussures qui reflètent le symbolisme mystique de Léon Spilliaert et Thierry De Cordier ? C'est possible ! Il suffit de voir la collection automne/hiver d'Ambiorix, résolument placée sous le signe du contraste. Les contradictions entre les hommes et les femmes se traduisent par un jeu de couleurs, de lumières, de matières, de textures et de formes. Les courbes fantasques dessinées par les vagues du tableau " Baigneuse " de Spilliaert agrémentent les chaussures de manière récurrente.

La palette de coloris est empruntée aux oeuvres d'art : le bleu foncé et pétrole, le noir intense et les nuances d'argenté côtoient les dégradés qui symbolisent les trais de pinceau des peintres. Il s'agit de la seizième collaboration entre Ambiorix et Van Steenbergen. Comme quoi couture et casual sont deux mots qui vont très bien ensemble.

Des chaussures qui reflètent le symbolisme mystique de Léon Spilliaert et Thierry De Cordier ? C'est possible ! Il suffit de voir la collection automne/hiver d'Ambiorix, résolument placée sous le signe du contraste. Les contradictions entre les hommes et les femmes se traduisent par un jeu de couleurs, de lumières, de matières, de textures et de formes. Les courbes fantasques dessinées par les vagues du tableau " Baigneuse " de Spilliaert agrémentent les chaussures de manière récurrente. La palette de coloris est empruntée aux oeuvres d'art : le bleu foncé et pétrole, le noir intense et les nuances d'argenté côtoient les dégradés qui symbolisent les trais de pinceau des peintres. Il s'agit de la seizième collaboration entre Ambiorix et Van Steenbergen. Comme quoi couture et casual sont deux mots qui vont très bien ensemble.