Vendredi dernier, les organisations patronales du pays, réunies au sein de la Concertation des employeurs interprofessionnels (CEI), ont présenté leurs propositions dans le cadre du régime de licenciement et du jour de carence. "Pour les ouvriers, les propositions des employeurs offrent un statu quo voire un recul. Mais, les employés perdent à tous les niveaux", estime M. De Deyn. Les employeurs ont aussi proposé que le jour de carence -le jour impayé lors du premier jour de maladie, principalement chez les ouvriers- soit d'application pour tous ou pour personne. Dans la seconde hypothèse, le SETCa estime que le surcoût sera à charge de la collectivité. Tous les travailleurs seront concernés par un nouveau régime le 9 juillet prochain. Le SETCa fera part de son analyse aux entreprises et aux militants ainsi qu'à l'occasion de la journée nationale d'action de la FGTB du 25 avril. (Belga)

Vendredi dernier, les organisations patronales du pays, réunies au sein de la Concertation des employeurs interprofessionnels (CEI), ont présenté leurs propositions dans le cadre du régime de licenciement et du jour de carence. "Pour les ouvriers, les propositions des employeurs offrent un statu quo voire un recul. Mais, les employés perdent à tous les niveaux", estime M. De Deyn. Les employeurs ont aussi proposé que le jour de carence -le jour impayé lors du premier jour de maladie, principalement chez les ouvriers- soit d'application pour tous ou pour personne. Dans la seconde hypothèse, le SETCa estime que le surcoût sera à charge de la collectivité. Tous les travailleurs seront concernés par un nouveau régime le 9 juillet prochain. Le SETCa fera part de son analyse aux entreprises et aux militants ainsi qu'à l'occasion de la journée nationale d'action de la FGTB du 25 avril. (Belga)