Une délégation du syndicat a été reçue brièvement par la ministre et lui a remis un memorandum. "Elle nous a reçus pour nous entendre mais pas pour s'expliquer", a déclaré Myriam Delmée, vice-présidente du SETCa. Elle leur a fait savoir que le dossier était important, qu'il sera porté par l'ensemble du gouvernement mais qu'elle n'est pas la seule compétente. Monica De Coninck va poser des questions aux vice-premiers ministres, pour que des pistes soient testées afin de dégager une solution. "Le timing reste un point d'interrogation", selon M. Delmée. Le SETCa réclame notamment l'introduction d'un préavis de 3 mois par tranche de 5 années de service et la suppression du jour de carence. Le syndicat des employés estime qu'une majorité de travailleurs veut une harmonisation des statuts vers le haut, pour que les droits des ouvriers évoluent vers le même niveau que ceux des employés, et qu'une majorité des employés refuse que cette harmonisation implique une suppression d'acquis sociaux. Le SETCa prévu une nouvelle action lors de la manifestation du 6 juin à Bruxelles. (Belga)

Une délégation du syndicat a été reçue brièvement par la ministre et lui a remis un memorandum. "Elle nous a reçus pour nous entendre mais pas pour s'expliquer", a déclaré Myriam Delmée, vice-présidente du SETCa. Elle leur a fait savoir que le dossier était important, qu'il sera porté par l'ensemble du gouvernement mais qu'elle n'est pas la seule compétente. Monica De Coninck va poser des questions aux vice-premiers ministres, pour que des pistes soient testées afin de dégager une solution. "Le timing reste un point d'interrogation", selon M. Delmée. Le SETCa réclame notamment l'introduction d'un préavis de 3 mois par tranche de 5 années de service et la suppression du jour de carence. Le syndicat des employés estime qu'une majorité de travailleurs veut une harmonisation des statuts vers le haut, pour que les droits des ouvriers évoluent vers le même niveau que ceux des employés, et qu'une majorité des employés refuse que cette harmonisation implique une suppression d'acquis sociaux. Le SETCa prévu une nouvelle action lors de la manifestation du 6 juin à Bruxelles. (Belga)