L'UCM tire un bilan varié selon les provinces. Ainsi, le Brabant wallon se distingue dans le bon sens: les commerçants annoncent le plus souvent un statu quo, voire une légère hausse de quelques pour cent. "Dans le Hainaut en revanche, la tendance à la baisse est plus marquée avec des chutes parfois importantes. On constate aussi que c'est dans les noyaux commerciaux les plus dynamiques en termes d'animations commerciales que le bilan est le plus positif", souligne l'UCM. "En 2013, les stocks étaient très importants suite au printemps pluvieux, qui avait fortement pesé sur les ventes des mois de mai et de juin. Cette année, grâce à un temps plus clément, les commerçants ont mieux vendu avant les soldes et donc logiquement un peu moins pendant les soldes." La météo du mois de juillet, elle, n'a pas été favorable, selon les commerçants interrogés. "Soit il a fait mauvais avec les fortes pluies du début du mois, soit il a fait trop chaud, ce qui détourne les clients des commerces", explique l'UCM. (Belga)

L'UCM tire un bilan varié selon les provinces. Ainsi, le Brabant wallon se distingue dans le bon sens: les commerçants annoncent le plus souvent un statu quo, voire une légère hausse de quelques pour cent. "Dans le Hainaut en revanche, la tendance à la baisse est plus marquée avec des chutes parfois importantes. On constate aussi que c'est dans les noyaux commerciaux les plus dynamiques en termes d'animations commerciales que le bilan est le plus positif", souligne l'UCM. "En 2013, les stocks étaient très importants suite au printemps pluvieux, qui avait fortement pesé sur les ventes des mois de mai et de juin. Cette année, grâce à un temps plus clément, les commerçants ont mieux vendu avant les soldes et donc logiquement un peu moins pendant les soldes." La météo du mois de juillet, elle, n'a pas été favorable, selon les commerçants interrogés. "Soit il a fait mauvais avec les fortes pluies du début du mois, soit il a fait trop chaud, ce qui détourne les clients des commerces", explique l'UCM. (Belga)